Rentrée scolaire post-coronavirus : un calendrier progressif proposé par Blanquer

Alors que la France est confinée depuis plus d'un mois et que les écoles sont elles aussi fermées, le gouvernement prépare l'après-confinement, notamment en ce qui concerne l'éducation nationale et le retour des élèves à l'école.

Mardi 21 avril, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation du gouvernement Macron, a dévoilé plus en détail les futures conditions de rentrée scolaire.

Jean-Michel Blanquer
Source : capture YouTube

Si la rumeur courait déjà depuis quelques jours, la perspective d’une rentrée scolaire dès le 11 mai prochain semble de plus en plus évidente. Bien décidé à ne pas prolonger le confinement plus que nécessaire, le président de la République, Emmanuel Macron, et ses ministres organisent la suite des événements, et notamment la reprise des classes sur l’ensemble du territoire.

Rentrée progressive
Source : nouvelleviepro.fr

 

Blanquer annonce un déconfinement scolaire progressif

Même si l’on s’en doutait déjà, la rentrée scolaire post-confinement ne se fera pas à la même date pour tous les élèves. C’est en tout cas ce qu’a confirmé ce matin le de l’Éducation, , auditionné face à la commission des Affaires culturelles et de l’Éducation, régie par l’. D’après ses propos, celle-ci s’organiserait plutôt sur 3 semaines, et prendrait en compte le volume des groupes présents en classe.

« Le 11 mai, nous n’aurons pas tous les élèves qui reprendront la classe, comme si on reprenait les choses normalement. », prévient le ministre. « C’est même l’inverse, il s’agira d’une modalité originale avec une rentrée très progressive des élèves ».


Si ses informations manquent pour le moment de clarté, c’est aussi parce que les discussions sont toujours en cours avec les syndicats d’enseignants, les élus et les représentants des parents d’élèves. Néanmoins, dans l’idée, les cours reprendraient par petits groupes de 15 élèves, sans plus de précisions ne soient données.

 

Jean-Michel Blanquer indique le calendrier probable de reprise de l’école

Pour le moment, le français travaille donc sur un calendrier s’étalant sur 3 semaines, au cours duquel les différentes classes qui constituent notre système éducatif reprendront petit à petit le chemin de l’école :

Jean-Michel Blanquer
Source : JDD
  • Durant la semaine du 11 mai, ce sont les classes de grandes sections, CP et CM2 qui seront concernées.
  • Durant la semaine du 18 mai, ce sont toutes les classes de l’enseignement secondaire, à savoir de la 6e à la 3e et de la seconde à la Terminale, qui retourneront sur les bancs de l’école, suivies également des classes industrielles en lycées professionnels.
  • Durant la semaine du 25 mai, toutes les classes non concernées par les 2 semaines précédentes pourront retourner dans leurs établissements respectifs, à condition de ne pas dépasser plus de 15 élèves par classe.
Tweet Blanquer
Source : Twitter @LCP

 

Face à ces mesures, les enseignants sont dubitatifs quant à la faisabilité d’un tel projet, surtout dans les classes qui contiennent normalement plus de 25 ou 30 élèves. Reste à voir comment le gouvernement va concrétiser dans les faits toutes ces propositions.

Jean-Michel Blanquer précise toutefois que les communes auront des marges de manœuvre pour pouvoir s’adapter aux modalités données. De même, le ministre de l’Éducation précise qu’aucun enseignant vulnérable ne sera obligé d’aller travailler, et que tout élève ayant un parent fragile pourra aussi rester chez lui grâce à l’enseignement à distance. Une bonne nouvelle pour toutes les familles, mais aussi pour les enfants qui ont dans l’ensemble hâte de retrouver leurs copains.


Avatar

Hugo Moratus

Passionné depuis mon plus jeune âge par le web, j'ai passé un bac L avant de me tourner vers la rédaction. Aujourd'hui, j'essaye de lier ces deux passions !