Melania Trump : une statue (ratée) à son effigie brûlée ! Une enquête est ouverte !

La femme du Président des États-Unis Donald Trump a vu une statue (ratée) la représentant être détruite. Une enquête a été ouverte pour retrouver la ou les personnes à l’origine de cet acte.

Melania Trump Statue
Source : Twitter

Lorsque Donald Trump s’est lancé en , en annonçant sa candidature pour la prochaine élection Présidentielle (qu’il a remporté, donc), le monde entier a découvert un personnage hors norme, dont les propos sexistes et racistes ont scandalisé les citoyens du monde entier (sans l’empêcher de finalement être élu).

Mais le monde a également découvert celle qui partage sa vie, l‘ancienne mannequin prénommée Melania. La belle brune, slovène de naissance, a épousé l’homme d’affaire en 2005. De leur union est né le jeune Barron Trump, demi-frère d’Ivanka, conseillère auprès de son père.

Melania Trump
Source : Wikimédia

La ville de Sevnic sous le feu des projecteurs

Du jour au lendemain, la ville de Sevnic s’est retrouvée sous le feu des projecteurs du fait de la notoriété de Melania Trump, qui y a grandit. Plusieurs objets à l’effigie de la première dame américaine ont été créés et vendus et une statue la représentant a même été créée.

Posée près d’un lac sur un tronc d’arbre, la statue représentait la première dame, vêtue d’une robe bleue claire, similaire à celle qu’elle portait lors d’un l’investiture de son mari en 2017. Mais la statue a été vivement critiquée, car jugée ratée par les personnes qui l’ont découverte (on vous laisse juger ci-dessous).

On doit cet oeuvre à l’artiste Brad Downey, qui juge son travail comme « absolument magnifique » bien que les internautes parlent plutôt « d’épouvantail à oiseaux » pour la décrire. Il se défendait ainsi : « Je peux comprendre que les gens pensent que ça ne correspond pas au physique de la vraie Melania« .

Ressemblante ou pas, la statue a été brûlée dans la nuit du 4 au 5 juillet, soit le jour où les citoyens américains célèbrent leur fête nationale.

Melania Trump Statue
Source : Twitter

La statue a été retirée sous la demande de l’artiste

Son travail étant calciné par des personnes mal intentionnées, l’artiste a demandé à ce qu’elle soit retirée du tronc sur lequel elle était alors posée. La statue qui était en bois pourrait être remplacée par une autre, représentant toujours Melania, mais créée à partir de bronze cette fois-ci.

Ce n’est pas la première fois que les slovènes se soulèvent contre une statue. En janvier, une grande oeuvre en bois représentant Donald Trump avait été incendiée également à Moravce. La statue n’avait pas été créée pour flatter l’égo du Président, puisqu’il apparaissait sous une forme caricaturale. L’oeuvre avait d’ailleurs été ironiquement titrée « Statue de la liberté ». Mais elle est attirée de très nombreux curieux, ce qui aurait poussé certains habitants à la détruire. Il n’en reste plus rien aujourd’hui.

Melania et Donald Trump
Source : Wikimédia

Melania Trump : soutien indéfectible de son mari ?

De nature discrète, Melania Trump soulève beaucoup de questions quant à sa vie à la maison blanche. Est-elle heureuse ? Des vidéos la montrant sourire uniquement quand son mari la regarde (ou lui demande) ont fait le tour des réseaux sociaux. Les internautes ont même créé le hashtag viral Free Melania (Libérez Melania) pour lui apporter tout leur soutien. 

Mais l’ancienne mannequin a prouvé tout au long de la campagne (et par la suite) qu’elle avait un sacré caractère et qu’elle ne comptait pas s’effacer. Elle a par exemple refuser de soutenir publiquement son mari, fragilisé en pleine campagne par d’anciennes écoutes sonores où on l’entendait avoir des propos sexistes.

L’équipe de Donald Trump a immédiatement demandé à sa femme de réagir publiquement, mais celle-ci a refusé, prétextant qu’elle le fera lorsqu’elle le voudra. Et elle ne l’aura finalement jamais fait. 

De même, elle n’a pas hésité à tenir tête à sa belle fille, Ivanka. Celle-ci a investi la maison blanche (en tant que conseillère de son père) bien avant Melania, restée à New York avec son fils dans la Trump Power. Mais lors de son arrivée, elle a tout de suite fait comprendre à la jeune femme qu’il était dans son intérêt de rester à sa place, elle qui voulait notamment renommer le bureau de la Première Dame en Bureau de la Famille. 

Melanie n’a en tout cas pas réagit face à la destruction de sa statue. Nous ignorons donc comment elle a pris la nouvelle.

 

 

 


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.