Marine Le Pen : un remboursement d’un million serait attendu par une société russe sous 5 jours

Marine Le Pen qui est à la tête du Rassemblement national se retrouve dans une situation complexe à cause d’un remboursement d’un million d’euros.

Marine Le Pen
Source : capture Instagram @marine_lepen

C’est la justice russe qui aurait partagé un nouvel échéancier pour le remboursement d’un prêt. En effet, en 2014, le Rassemblement national avait été épaulé par une entreprise russe. Cette dernière s’était alors occupée de racheter un emprunt. Selon Ouest France, les détails de ce dernier ont été partagés, se retrouve alors dans une situation complexe avec ce remboursement d’un million d’euros. Le Rassemblement national a toutefois un délai de 5 jours pour transmettre cette somme colossale.

Marine Le Pen
Source : capture Instagram @marine_lepen

Un accord apparemment confirmé le 3 Juin dernier

L’échéancier est précis selon les données relayées par le journal puisque le parti dirigé par Marine Le Pen doit verser un million d’euros sous 5 jours, mais un autre montant est attendu pour le 20 Septembre à savoir 390 000 euros. Ensuite, il devra verser près de 322 000 euros tous les mois pour réussir à éponger cette dette avant la fin 2028.

Marine Le Pen
Source : capture Instagram @marine_lepen
  • Le Rassemblement de Marine Le Pen doit donc plus de 8 millions d’euros, une somme colossale qui mérite forcément un remboursement.
  • Apparemment, comme le mentionne le site, des amendes ont été supprimées et le créditeur renonce à ces dernières.
  • Le document est alors très précis concernant cet emprunt racheté par une société russe.

Il est important de noter que le Rassemblement national de Marine Le Pen était notamment poursuivi par l’entreprise à cause du non-remboursement de cette dette qui s’élève à 9 millions d’euros au total. Cette affaire fait alors couler de l’encre puisque c’était déjà le cas il y a quelques années.

Des interrogations sur le soutien de Marine Le Pen

Il n’en faut pas plus pour que des soupçons se hissent en Une des médias ou sur les réseaux sociaux. En effet, à l’époque, lorsque l’emprunt avait été révélé, certains avaient pointé du doigt la Russie. Cette dernière était alors soupçonnée de soutenir le parti de Marine Le Pen, mais il avait été contraint d’agir de la sorte. En effet, le journal précise que le Rassemblement national qui s’appelait auparavant le Front National n’arrivait pas avoir des emprunts auprès des banques françaises. Il avait alors été obligé de se tourner vers cette éventualité.

Le Rassemblement national sera sans doute soulevé au vu du nouvel échéancier qui préconise un remboursement de plusieurs centaines de milliers d’euros tous les mois. Ce sont certes des sommes colossales, le pari pourra-t-il réussir à tenir le rythme ? Si ce dernier est respecté, il y a de grandes chances pour que la somme soit remboursée dans sa totalité d’ici 2028, cela représente près d’un million tous les ans pendant près de 8 ans. En ce qui concerne Marine Le Pen, elle se dresse toujours contre les choix politiques d’Emmanuel Macron pour la gestion de la crise sanitaire qui frappe le pays depuis de longues semaines.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.