#Lundi14septembre : Jean-Michel Blanquer a du d’intervenir, voici ce qu’il dit !

Sur les réseaux sociaux, le mouvement #Lundi14septembre a vu le jour, mais pourquoi Jean-Michel Blanquer a-t-il pris la parole ?

Ecole
Source : capture Pixabay

Lorsque vous devez vous rendre dans un lycée, un collège ou une entreprise, vous devez impérativement opter pour une tenue correcte. Cela semble toutefois déranger certaines personnes et cela reflète finalement assez bien les tendances. Tout est à l’origine de polémiques, de mouvements, de contestations… Vous avez donc pu voir sur les réseaux sociaux le fameux #Lundi14septembre, mais de quoi s’agit-il ? Des lycéennes et des collégiennes estiment que cette demande est sexiste au même titre que les règlements des établissements scolaires.

#Lundi14septembre, des écoles disent non à certaines tenues

Avec la météo très clémente, la chaleur et les températures très pesantes, certaines jeunes femmes ont décidé d’adopter des tenues un peu plus légères. Toutefois, des histoires ont été partagées sur les réseaux sociaux, car leur entrée aurait été interdite à cause des vêtements. À chaque fois, ces derniers étaient jugés comme provocants, d’où le refus de l’établissement. Avec le mouvement #Lundi14septembre, certaines ont voulu dénoncer ces pratiques et cette volonté de toujours proposer des tenues correctes.

  • Sur BFMTV, a décidé d’intervenir face à ce mouvement qui prenait de l’ampleur.
  • Le ministre de l’Éducation estime qu’il suffit de s’habiller « normalement et tout ira bien ».
  • Il estime que le bon sens a donc une place de choix dans les écoles françaises.
  • Il a donc donné raison aux établissements puisqu’ils ont le droit de refuser ou non une tenue.

Jean-Michel Blanquer semble critiquer le mouvement #Lundi14septembre puisqu’il a tout de même précisé qu’il fallait adopter une sorte de grand bon sens, car la situation pouvait tout de même déraper dans certains cas de figure. « Entre ceux qui veulent qu’on ne voit pas leur visage et ceux qui veulent avoir des tenues de tous ordres », Jean-Michel Blanquer estime qu’il faut tout de même que les règlements intérieurs des établissements soient au coeur de toutes les décisions. Les paroles du ministre ne devraient pas être appréciées par certaines collégiennes ou lycéennes qui prônent les tenues provocantes avec le mouvement #Lundi14septembre.

Qu’est-ce qu’une tenue correcte dans les écoles de ?

Bien sûr, la tenue correcte ne nous informe pas forcément sur ce qui est autorisé ou non. Avec le mouvement #Lundi14septembre, il est peut-être judicieux de se pencher sur cette question. Dans les établissements, il est impossible de manifester une appartenance religieuse, il est aussi impossible de porter une tenue qui dissimule le visage. Les tenues religieuses ne sont pas les bienvenues dans les écoles de France. Pour des régions d’hygiène et de sécurité dans certains établissements, des mesures supplémentaires peuvent être prises. Elles apparaissent alors dans le fameux règlement. Dans certains cas de figure, il est aussi proscrit de porter des vêtements déchirés ou troués.

Les pantalons qui laissent entrevoir les sous-vêtements ne sont pas les bienvenus que ce soit pour les filles ou les garçons. Pour une tenue correcte, il ne faut pas adopter des jupes courtes, des bermudas, des sarouels, des shorts ou encore des bermudas en dehors des périodes d’EPS. Les casquettes, les chapeaux, les capuches, les foulards et les bobs sont aussi à éviter. Il y a toutefois des différences d’une école à une autre, d’où l’intérêt de bien lire en cas de doutes le règlement intérieur de l’établissement. Dans tous les cas, le mouvement #Lundi14septembre est toujours d’actualité sur les réseaux sociaux. Vous pourrez donc facilement retrouver les différentes expériences sur Twitter.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.