Ivanka Trump : elle est violemment critiquée par sa cousine

La fille du Président Donald Trump est également sa conseillère. Un travail fictif pour sa cousine, Mary Trump, qui a écrit un livre sur son père.

Ivanka Trump
Source : Instagram

n’est pas épargné dans l’ouvrage Too Much and Never Enough : How My Family Created the World’s Most Dangerous Man (« Trop et jamais assez : comment ma famille a créé l’homme le plus dangereux du monde ») écrit par sa nièce, Mary Trump.

Le titre donne le ton et celui-ci sera acerbe. Il s’agit bien d’une oeuvre à charge, qui vise le Président mais pas seulement puisque sa fille, Ivanka, a également été attaquée par sa cousine.

Source : Twitter

Selon Mary Trump, Ivanka « ne fait rien »

Ivanka Trump s’est imposée au fur et à mesure de l’évolution de la campagne de son père, parvenant à se faire une place jugée plus modérée. Une stratégie qui visait à convaincre les indécis, peu convaincus par les propos parfois excessifs du Président. Entre Ivanka et Mélania Trump, les conseillers de Donald Trump espéraient (à juste titre) faire pencher la balance.

Avec le temps, Ivanka souhaitait être considérée comme une figure de la vie politique américaine. Mais selon Mary, ce n’est pas le cas : « Elle ne fait rien. Elle lance des choses sur les réseaux sociaux, mais soit elle essaie d’avoir un impact et échoue, soit elle n’est tout simplement pas intéressée à avoir un impact » a expliqué l’auteure au Washington Post. « Je ne peux pas citer une chose qu’elle ait faite pour montrer qu’elle est modérée ou une influence modératrice« .

Donald Trump
Source : capture @realdonaldtrump

Donald Trump issu d’une famille homophobe, raciste et antisémite ?

Mary Trump n’épargne aucunement les membres de sa famille puisque son ouvrage essaye justement de comprendre comment une personnalité comme celle de Donald Trump a pu être créée, elle qui revient notamment sur le caractère dominant du propre père du Président Américain.

Pour le Post, elle a parlé de « l’antisémitisme instinctif » et du « racisme instinctif » qui règnent au sein de sa famille. Quant à l’homosexualité ? Cela n’était pas un problème puisque personne n’en parlait. « Enfin, jusqu’à ce que ma grand-mère appelle ‘une insulte anti-gay’« .

Ces accusations à quelques mois de la prochaine élection risquent fort de fragiliser l’image de Donald Trump, déjà bien ternie par sa gestion jugée calamiteuse de l’épidémie de COVID-19.

Ivanka et Melania : deux soutiens qui ne s’entendent pas

Si Mary Trump montre que la famille du Président n’est pas si soudée que cela, nous savions également qu’au sein du clan Trump, les divergences existent. La relation très tendue entre Melania et Ivanka est en effet de notoriété publique

Ivanka surnommerait d’ailleurs sa belle-mère « le portrait » comme pour souligner le peu de poids que peut avoir sa parole, elle qui ne fait que très rarement des discours (elle est bien plus effacée qu’une Michelle Obama). De plus, lorsqu’on lui donne l’occasion de prendre la parole, Melania refuse. En effet, durant sa campagne, Donald Trump s’est retrouvé en plein scandale lié à d’anciennes écoutes sonores où il tenait des propos sexistes et misogynes. L’équipe du candidat a demandé à Melania d’intervenir, mais celle-ci a tout bonnement refusé

L’épouse de Trump appelle quant à elle sa belle-fille la « princesse » puisque celle-ci s’est octroyée plusieurs droits du fait de son statut de conseillère qui n’ont pas été remis en cause par son père. C’est Melania elle-même qui a dû intervenir, notamment lorsqu’Ivanka souhaitait renommer le bureau de la Première Dame en bureau de la famille.

Donald Trump
Source : capture Instagram @realdonaldtrump

Trump tiendrait une liste des femmes ayant refusé ses avances

Cela a également choqué énormément de personnes : Mary Trump a déclaré que son oncle tiendrait une liste dans laquelle est écrit le nom de toutes les femmes qui ont refusé ses avances, dont la chanteuse Madonna. Évidemment, cette liste est accompagnée d’insultes montrant tout le mépris que Donald Trump éprouve pour ces femmes.

Tous ces scandales empêcheront-ils le Président d’enchaîner avec un nouveau mandat ? Rien n’est moins sûr puisque le peuple américain l’a élu il y a quatre ans alors qu’il traînait déjà de nombreuses casseroles qui avaient fragilisé son image. Réponse dans quelques semaines, en espérant également que la COVID-19 ne sévira plus autant sur le territoire américain, là où elle fait énormément de mort (plus de 138 000 décès déclarés pour plus de 3,5 millions de contaminés).


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.