États-Unis : des « Covid party » pour acquérir l’immunité au virus !

Dans l'Etat de Washington, une centaine de contamination seraient liées à des "Covid-19 parties". En effet, de jeunes personnes se mettent délibérément en contact avec des malades du Covid-19 afin de développer la maladie et être ensuite immunisées.

Source : Efren Barahona

C’est la nouvelle idée folle en vogue aux Etat-Unis ! L’organisation de « fêtes Covid-19 », rassemblant personnes saines et personnes infectées afin qu’un maximum de population développe la maladie. Le but ? Etre immunisé contre le virus.

En théorie, c’est un moyen mis en place dans l’idée d’atteindre l’immunité collective, qui est atteinte quand 70% de la population a été infecté par un virus. Mais en réalité, c’est un moyen très dangereux de parvenir à ses fins et les autorités s’inquiètent énormément.

S’exposer délibérément au virus en faisant la fête : une fausse bonne idée

John Wiesman, responsable de la santé de l’Etat de Washington a mis en garde la population contre ce type de rassemblement, jugé « extrêmement dangereux » :

Une centaine de contamination due aux « Covid-19 parties »

Selon Meghan DeBolt, responsable de la santé du comté de Walla Walla (au sud-est de Seattle), c’est en s’intéressant au suivi des contacts des personnes malades qu’ils ont découvert que beaucoup de patients s’étaient délibérément exposés au virus lors de telles soirées.

« Nous ne savons pas quand ça a lieu, ce n’est qu’après coup que nous entendons parler de ces cas .  Nous demandons la liste des personnes avec qui elles étaient en contact et il y en 25 parce qu’on était à une ‘Covid party’»

Source : AFP

Pour le moment, ce phénomène semble être limité géographiquement dans le comté de Walla Walla, situé dans l’etats de Washington. Mais les autorités craignent une propagation de ce genre de manifestations.

C’est pourquoi, ils ont très rapidement mis en garde contre cette nouvelle mode très dangereuse. Autant pour les personnes se rendant à ses fêtes que pour leurs proches qui risquent d’être contaminé à leur tour.

Rappelons que les États-Unis sont le pays le plus touché par le nouveau coronavirus. Ils recensent plus de 1,2 million de cas recensés et 73 000 morts. Et pourtant, ils sont encore très loin de l’immunité collective !

En effet, avant d’atteindre le seuil de l’immunité collective, il faudrait encore des milliers de morts et des centaines de millions de personnes infectées par le Covid-19…


Avatar

Lorene Bontemps

Ancienne Lyonnaise devenue sudiste, j’écris sur tout ce qui me passionne : mode, food, peoples, … Accro aux réseaux sociaux et ultra connectée, je suis toujours au courant de la dernière rumeur sur la toile !