Emmanuel Macron en aurait réellement marre des « pseudos conseillers ministériels » !

Emmanuel Macron semblait déjà être épuisé à cause de l’épidémie, mais désormais il en aurait assez de certains propos.

Emmanuel Macron est très bronzé pour un français confiné
Source : capture Twitter

Le de la République est face à un problème de taille puisque certaines personnes passeraient leur temps à dire ce qu’il n’a finalement jamais prononcé. Il suffit de réaliser une recherche sur Internet pour constater que les propos accrédités au sont nombreux. Il faut toujours prendre les informations avec des pincettes sauf si Emmanuel Macron s’exprime lui-même. En effet, ce sont souvent des propos qui sont rapportés, sortis d’un contexte et adaptés à une nouvelle situation. Selon les données transmises par le Parisien, le chef de l’État en aurait réellement marre de ce contexte.

Emmanuel Macron
Source : BFM TV

Le coup de sang d’

Bien sûr, le président de la République comme tous les Français peut lire la presse. Il découvre donc des propos qui sortiraient de sa bouche, mais ce ne serait pas la réalité. De ce fait, il aurait fait part de son profond agacement alors qu’il était en conseil des ministres. Le journal de la capitale révèle que le président aurait même passé un coup de gueule afin de remettre les pendules à l’heure, car la situation ne serait finalement plus propice.

  • Depuis le début de l’épidémie, en France, il y a eu une multitude de spéculations dans divers domaines.
  • Emmanuel Macron a réalisé plusieurs allocutions, dont la dernière qui a été lourdement critiquée.
  • Le plus problématique pour le chef de l’État, c’est ce qu’il peut lire dans les gazettes, car des pseudos conseillers ministériels auraient tendance à parler.
  • Selon l’époux de Brigitte Macron, ces personnes passeraient finalement leur temps « à dire ce que je n’ai pas dit ».

Alors que le pays est frappé de plein fouet par une crise économique à cause du coronavirus, le chef de l’État semble très agacé par la situation. Cela pourrait finalement lui donner du crédit pour mettre en place un remaniement ministériel et à ce sujet les spéculations sont aussi nombreuses. Certains estiment qu’il pourrait se séparer d’Édouard Philippe et d’autres évoquent un conseil partagé par Nicolas Sarkozy. L’ancien président lui aurait donc soufflé pour sa prochaine campagne de 2022 de supprimer le poste de Premier ministre. Il est impossible pour l’heure de savoir si tout cela est vrai.

Emmanuel Macron doit garder le cap

Il n’a jamais été simple de gouverner et Emmanuel Macron a traversé une crise que les autres chefs de l’État n’ont pas eu à gérer. De ce fait, les critiques sont finalement faciles et elles n’aident pas le président de la République à avancer. Il suffit souvent d’une parole pour que les critiques fusent. Lors de sa dernière allocution, le président de la République a été taclé puisque son discours aurait été raté ou totalement inutile selon les mots relayés sur Twitter ou dans la presse. Pour l’instant, Emmanuel Macron ne semble pas se focaliser sur un éventuel second mandat, il doit régler la crise sanitaire et celle liée à l’économie puisque la France a basculé dans la pénombre avec une dette hors du commun.

Il faudra désormais patienter pour savoir si le président trouve une solution pour recentrer tout le monde. Les pseudos conseillers ministériels pourraient ne plus parler dans la presse, car finalement, cela peut endommager l’image du président de la République alors que les sondages ne sont pas toujours en sa faveur. Certains s’orientent déjà vers 2022 puisque de nouvelles élections auront lieu, Macron pourrait-il envisager un second mandat ?

 

Autres sujets politiques :


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.