Elizabeth II : la Reine prévoit-elle de céder son trône au Prince Charles ?

Selon certaines rumeurs, la reine Elizabeth pourrait abdiquer lors de son 95e anniversaire. Si cette hypothèse paraissait farfelue jusqu’ici, il semblerait bien que la monarque prépare son départ.

Elizabeth II
Kensington Royal

Ces derniers mois n’ont pas été faciles pour la reine d’Angleterre, entre la crise sanitaire et le scandale du Megxit qui a fait parler dans le monde entier. Il n’est donc pas fou d’imaginer que son Altesse Royale est quelque peu fatiguée du haut de ses 94 ans. Du côté des observateurs de la monarchie, les langues commencent à se délier, et tout porte à croire que le scénario du sur le trône pourrait arriver très rapidement.

Reine Elizabeth II : son geste envers un proche du couple Harry-Meghan !
Source : Voici

Le prince Charles serait-il bientôt roi d’Angleterre ?

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le prince Charles aura été d’une grande patience, puisqu’il a été préparé toute sa vie à prendre la relève de son illustre maman sur le trône d’Angleterre.

Depuis 71 ans, il vit pourtant dans l’ombre de la , qui détient le règne le plus long de tous les monarques qu’a connu le pays.

Cependant, les choses pourraient bien changer d’ici peu, car de nombreuses rumeurs parlent d’une abdication prochaine.

  • Elizabeth II annule Trooping the Colour
    Source : People

    Dans tout le Royaume-Uni, il se murmure que tout est prêt pour que le prince Charles puisse rapidement monter sur le trône.

  • Contre toute attente, la reine Elizabeth II aurait bien choisi son fils aîné, comme la coutume l’exige, au lieu de son petit-fils, le prince William.
  • Bien qu’il soit très populaire dans le cœur des Anglais, le fils de Lady Diana va donc devoir attendre un peu avant de devenir roi.

Entraîné pour le rôle depuis sa plus tendre enfance, le prince Charles a toujours suivi les conseils de sa mère.

Alors que la reine avait toujours refusé l’idée de laisser son trône de son vivant, la pandémie de Covid-19 pourrait bien avoir changé son état d’esprit.

Dans les couloirs de Buckingham Palace, des voix s’élèvent, affirmant qu’Élizabeth II s’est rendue compte de sa fragilité. Considéré comme une personne à risque de par son grand âge, face au nouveau coronavirus, Lilibeth, comme la surnomment ses proches, se dirait qu’il est temps de passer le flambeau.

Loin de n’être qu’une idée, la chaîne britannique Channel 5 affirme que le scénario est même déjà prévu, et que le relais se fera à l’occasion de ses 95 ans.

Tout porte à croire que 2021 coïnciderait avec le début du règne du prince Charles, même si certains proches de la famille royale continuent d’émettre des doutes.

Charles assure déjà les arrières de la Reine

Au regard de ses dernières obligations royales, il serait naïf de penser que le prince Charles s’apprête à être jeté dans la fosse aux lions.

En effet, cela fait déjà un petit moment que le mari de Camilla Parker Bowles a pris la suite de sa mère dans certains voyages officiels.

Aux yeux d’un grand nombre de spécialistes, le prince Charles n’a cessé de prendre de plus en plus d’importance ces dernières années, jusqu’à se déplacer lui-même dans des pays comme le Canada, pour représenter la Reine.

Prince Charles
Source : Madame Figaro

Cette mise en avant ne serait donc pas due au hasard, mais serait bien la preuve que quelque chose se prépare, et qu’une transition est à l’œuvre sous les yeux des Anglais.

À défaut d’abdiquer, le prince Charles pourrait devenir roi sans avoir le titre officiel. Il serait donc roi régent en attendant le décès de sa mère, selon les termes prévus par le Regency Act.

Pour beaucoup, cette hypothèse est déjà plus plausible qu’une abdication, car la reine a promis à son peuple, en 1952, qu’elle serait à leur service toute sa vie.