Élisabeth Borne : le gouvernement n’exclut pas un confinement face au Covid-19

Élisabeth Borne a décidé de s’exprimer concernant un éventuel reconfinement qui pourrait finalement survenir face au coronavirus.

Elisabeth Borne
Source : capture Instagram @avecborne

Alors que les bars et les restaurants ont fermé leurs portes à Marseille et en Guadeloupe notamment depuis dimanche, certains Français s’inquiètent par rapport à cette situation. La ministre du Travail a donc souhaité s’exprimer sur ce sujet notamment pour répondre à l’inquiétude des habitants. Ces derniers veulent surtout savoir si un confinement local ou généralisé peut être envisagé. La réponse d’Élisabeth Borne n’est pas forcément optimiste.

Impossible d’exclure un scénario face au Covid-19

Le gouvernement dirigé par Emmanuel Macron fait donc son possible pour éviter un reconfinement puisqu’il pourrait être problématique pour le moral des Français et l’économie du pays. Toutefois, la ministre du Travail à savoir Élisabeth Borne révèle que rien ne peut être exclu puisque le coronavirus est difficile à comprendre. Ses propos partagés sur BFMTV font donc échos à ceux partagés par deux prix Nobel de l’économie.

  • Ces professionnels estiment qu’il faut un confinement préventif pendant les deux premières semaines de Noël.
  • Cette technique permettrait ainsi à tous les Français de retrouver la chaleur de leur foyer et leurs proches pour les fêtes.
  • Olivier Véran a estimé qu’il fallait vivre au jour le jour avec ce virus et qu’il est finalement difficile de se projeter aussi loin.

Le ministre de la Santé a assuré que ce qui se produira fin octobre par rapport au coronavirus dépend forcément de nos actions actuelles. Par conséquent, si nous ne sommes pas vigilants et rigoureux face au Covid-19, des mesures beaucoup plus strictes, et même un confinement pourraient finalement envahir notre quotidien.

Olivier Véran n’a pas pour vocation de confiner le pays

Le début de la crise sanitaire a été particulièrement difficile pour les Français et pour l’économie. Dans un entretien accordé à plusieurs organes de presse comme Le Figaro, nous apprenons que le ministre de la Santé estime que le but premier n’est pas de confiner le pays. Il ne souhaite pas « arrêter totalement la vie économique, sociale, culturelle et sportive des Français ». C’est donc une bonne nouvelle, mais, comme Élisabeth Borne le précise, il est impossible d’exclure un scénario face à ce coronavirus qui est difficile à supprimer de notre existence.

Alors que certains pays comme l’Australie et l’Espagne voire l’Allemagne ont déjà reconfiné une partie de la population, la France a fait le choix de ne pas opter pour cette solution. Toutefois, la situation semble s’aggraver dans le sud de la France, et notamment du côté de Marseille. Par contre, Didier Raoult accuse certains médecins d’avoir des messages alarmistes.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.