Edouard Philippe renonce au retour à l’école du 11 Mai!

Edouard Philippe n’aura finalement pas gagné cette guerre concernant le retour à l’école. Si certains pensaient que les enfants seraient scolarisés, d’autres ont envisagé l’inverse.

Edouard Philippe
Source : capture YouTube

Il y a quelques semaines, le président de la République était formel, il fallait que les enfants et notamment ceux dont les lacunes étaient importantes devait impérativement retourner dans les classes.

Certes, des conditions drastiques étaient mises en place, mais les enseignants étaient invités à agir pour le bien-être des plus jeunes. Edouard Philippe vient de faire une annonce fracassante, car il renonce au retour à l’école.

Édouard Philippe
Source : capture Twitter

Edouard Philippe donne raison aux maires

Dans un premier temps, le gouvernement insistait sur le fait que l’école devait être ouverte le jour du déconfinement.

Puis, le chef de l’Etat a reculé de deux pas en précisant que ce retour ne serait pas obligatoire. Il y a eu ensuite l’histoire de la carte rouge et verte avec la fermeture de certains établissements lorsque la tension des hôpitaux est importante.

Aujourd’hui, nous apprenons que finalement, ce n’est pas le gouvernement ou Edouard Philippe qui décideront de l’ouverture des classes.

Édouard Philippe
Source : capture Twitter
  • Pour Edouard Philippe, les préfets ne doivent pas décider l’ouverture si les maires ne le veulent pas.
  • Le gouvernement perd toute sa crédibilité dans cette affaire en annonçant une multitude de mesures sans jamais s’imposer.
  • Si le préfet souhaite que les enfants puissent retourner alors que les maires disent « non », ces derniers auront gain de cause.

Une circulaire a donc été déployée pour tous les préfets de France qui sont invités à respecter cette dernière mesure dévoilée quelques heures avant les dernières restrictions pour le déconfinement.

La situation particulière  conduit à rechercher systématiquement l’accord des maires et à ne pas envisager l’ouverture d’une école en cas d’opposition de celui-ci.

Se protéger et donner la responsabilité aux maires

Il y a quelques jours, les maires avaient tendance à partager leurs craintes concernant ce retour à l’école, car finalement les responsabilités sont prises par les municipalités et non le gouvernement. Nombreux sont ceux qui craignent des plaintes déposées par les parents si la situation venait à dégénérer dans plusieurs semaines. Edouard Philippe peut donc céder face à cette forte pression et ce gouvernement montre selon de nombreux Français qu’il n’a clairement pas les épaules pour diriger le pays et faire face à cette crise sanitaire de grande ampleur.

Édouard Philippe
Source : capture Twitter

Lorsqu’un maire prendre une décision de fermeture dont vous ne partagez pas le bien-fondé, vous privilégierez le dialogue et la conviction, plutôt que l’utilisation des voies de droit.

Si vous avez des enfants, sachez que ce ne sont pas les décisions du gouvernement qui seront les plus importantes par rapport à l’école. Vous devez vous tourner vers la municipalité, elle aura donc le dernier mot concernant la fermeture ou l’ouverture de l’établissement. Les préfets sont donc invités à suivre cette décision sans imposer le contraire. Dans tous les cas de figure, le déconfinement s’annonce comme un casse-tête pour toutes les institutions et la crainte des Français ne cesse d’augmenter alors que la date du 11 Mai approche à grands pas.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.