Edouard Philippe craque : à quelques jours du déconfinement, le Premier ministre dans la tourmente !

Le plan de déconfinement du Premier ministre est un véritable casse-tête chinois. Masques, écoles, transports... A quelques jours seulement du déconfinement, rien n'est encore réglé !

Édouard Philippe
Source : Le Parisien

Ce jeudi 07 mai, le Premier ministre Edouard Philippe et six de ses ministres vont devoir rendre leur copie concernant le très attendu déconfinement, une copie qui s’annonce d’ores et déjà explosive et avec laquelle l’exécutif est loin d’être assuré d’obtenir la moyenne.

À quelques jours d’un retour à la vie -presque- normal, la copie du gouvernement au sujet du plan de déconfinement est donc particulièrement attendue par son jury : les membres de la majorité, les principales classes politiques et bien évidemment, chaque Français.

Edouard Philippe au Sénat
Source : BFMTV

Tandis que les nombreuses interventions politiques et médiatiques de ces derniers jours n’ont absolument pas permis de clarifier les dernières -et nombreuses- interrogations au sujet du déconfinement, tout semble malheureusement indiquer que plusieurs questions demeureront sans réponse, même après le 11 mai.

Le 11 mai, ce n’est pas un basculement de la nuit vers le jour. On va commencer progressivement à déconfiner le pays”, s’évertuent à marteler les membres de la majorité dans les médias. “Mais il n’y a pas que le 11 mai, il y a aussi le 12, le 13, le 14 et la fin mai pour les autres secteurs« , nous fait-on donc remarquer. Manière, sans doute, de faire redescendre la pression autour du 11 mai, date fatidique qui arrive à grands pas.

En effet, les attentes des Français vis-à-vis du déconfinement sont nombreuses, tout comme les interrogations persistantes autour de l’organisation de ce jour, notamment en ce qui concerne l’accueil des enfants dans les écoles, mais aussi bien d’autres domaines cruciaux.

En effet, à quelques jours seulement de la date choisie par l’exécutif pour déconfiner la France, plusieurs problématiques cristallisent toujours l’attention des Français et des élus : la réouverture des crèches et des écoles, ou bien la reprise des transports publics.

À seulement quelques jours du 11 mai, date du déconfinement, rien n’est certain !

La tâche est donc particulièrement ardue pour le Premier ministre Édouard Philippe, qui à quelques jours seulement du 11 mai, doit résoudre un véritable casse-tête chinois -et c’est bien le cas de le dire…- En effet, comment concilier reprise économique du pays et sécurité des Français ? En effet, si la mise sous cloche du pays tout entier est jusqu’ici historique, le déverrouillage de l’économie à cette échelle de confinement l’est tout autant. Et les interrogations à ce sujet aussi épineux qu’épique, touchent tous les domaines de la vie des Français : travail, santé, économie, petite enfance, seniors, etc.

Edouard Philippe sur BFMTV
Source : BFMTV

Le Premier ministre Edouard Philippe -dont il apparaît clair que depuis le début de la crise sanitaire, fait office de bouc émissaire annonciateur de mauvaises nouvelles- va-t-il parvenir à concilier les attentes de tout un chacun vis-à-vis de sa branche professionnelle, avec les inquiétudes bien légitimes des Français quant à leur santé ?

Édouard Philippe ne pouvant être envoyé seul au casse-pipe par Macron, le chef du gouvernement a donc nominé à ses côtés six autres soldats : Élisabeth Borne, la ministre de la Transition la écologique, Olivier Véran, le ministre de la Santé, Christophe Castaner le ministre de l’Intérieur, Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, Muriel Pénicaud, la ministre du Travail et Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Éducation nationale. La troupe parviendra-t-elle à mener à bien cette mission plus que périlleuse ? L’avenir nous le dira…


Cécile Ducommun

Cécile Ducommun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Barbanews, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.