Chômage partiel : l’Etat va baisser ses aides, deux dates très importantes à retenir !

C’est sans doute la mauvaise nouvelle de la journée puisque le gouvernement envisage de mettre un terme aux aides.

Edouard
Source : capture YouTube

Les Français doivent s’attendre à une véritable problématique, car les aides ne seront plus celles escomptées. Alors que le pays connaît une période très difficile, cette nouvelle risque de plomber un peu plus l’atmosphère. Il y a de grandes chances pour qu’un scandale voie le jour sur le Web, car les consommateurs ne vont pas apprécier cette annonce faite notamment sur BFMTV. Deux dates sont alors très importantes à retenir, car les changements s’annoncent inquiétants.

Le partiel prend une autre tournure

Alors qu’Edouard Philippe ne fait pas l’unanimité auprès des opposés au gouvernement et même au sein de l’Assemblée nationale, cette annonce ne devrait pas être appréciée par les Français. En effet, certains se basent essentiellement sur le chômage partiel pour tenter de joindre les deux bouts, mais la donne va changer et le chef de l’État ne souhaite plus autant assister les Français. Nous sommes finalement assez loin des promesses faites lors de la première allocution. A l’époque, nous avions l’impression qu’Emmanuel Macron serait à la hauteur et aux côtés des consommateurs, des entreprises, du personnel…

Annonce gouvernementale
Source : capture BFMTV
  • Une baisse du chômage partiel est à prévoir le 1er Juin prochain si l’école ne peut pas accueillir les enfants.
  • L’information a été révélée par le ministre du Travail, cette date sera alors tardive, cela permettra aux Français de bénéficier d’un chômage partiel pendant un mois supplémentaire.
  • Par contre, le chômage partiel sera relégué aux oubliettes dès le 1er Mai, les baisses des aides seront alors généralisées.

Généralement, lorsque le chef de l’État partage des annonces concernant le futur du pays, les Français ne comprennent absolument rien, mais là c’est assez simple. Vous bénéficiez du chômage partiel classique, mais au premier Mai, les baisses seront au rendez-vous. Les Français sont nombreux à être concernés, mais un second cas de figure a été envisagé. En effet, les baisses seront réalisées seulement le premier juin pour les familles dont les enfants n’auront pas pu être accueillis par les écoles.

Macron
Source : capture Twitter

Les foyers français seront malmenés par la crise

Il était finalement utopique de penser que le gouvernement serait à la hauteur et qu’il pourrait accompagner tous les Français pendant cette période très complexe. Ils avaient pensé que les charges seraient supprimées au même titre que certaines taxes, mais la réalité a été différente, car les entreprises ont finalement eu des prêts pour faire face à ces dépenses d’argent qui n’ont pas été reléguées aux oubliettes. Si vous pensiez que votre ardoise serait effacée à la fin du confinement ou au début de l’été, vous vous trompez sur toute la ligne.

Macron
Source : capture Twitter

Pour le chômage partiel, il y a donc un point très important à prendre en compte avec notamment le retour à l’école. Certes, il est basé sur le volontariat, mais votre décision aura un impact très important sur votre indemnité. Si vous gardez votre enfant à la maison sans que vous soyez en mesure de reprendre le travail, vous aurez seulement 70 % du salaire brut. Les 90 % s’envolent alors comme par magie.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.