Bruno Le Maire se fâche contre les assureurs, il veut une couverture !

Sur le sujet du coronavirus, tout le monde semble avoir une petite anecdote ou encore une décision à prendre. Bruno Le Maire a sélectionné les assureurs.

Bruno le Maire
Source : capture YouTube

estime que les précédents agissements des compagnies ne sont pas suffisants. Les différents organismes sont alors invités à redoubler d’efforts et à proposer de véritables décisions pour aider les entreprises. Ces dernières sont frappées de plein fouet par le coronavirus et certaines ne pourront pas survivre, elles seront nombreuses à mettre la clé sous la porte. Pour le ministre de l’Économie, aucune discussion ne doit avoir lieu, seule la solidarité semble primer.

Bruno Le Maire
Source : capture Twitter

 

Bruno Le Maire titille les compagnies d’assurances

Alors que de nombreux Français ont décidé de se rapprocher de leur compagnie pour économiser quelques euros, les entreprises ont clairement besoin d’un vrai soutien. En effet, le Covid-19 a fait des ravages avec le chômage partiel et peut-être des licenciements dans les prochains mois. Si certaines sociétés gardent le cap, d’autres sont noyées sous les dettes et les promesses d’Emmanuel Macron ont pris la forme d’un prêt, ce n’était pas forcément la réponse attendue.

Bruno Le Maire
Source : capture Twitter
  • Pour Bruno Le Maire, les entreprises ne sont pas assez épaulées alors qu’elles sont aussi en première ligne face au coronavirus.
  • Les PME et les TPE ont besoin d’un encadrement spécifique selon les déclarations du ministre.
  • Les assureurs ont certes décidé d’ajouter 400 millions d’euros, mais un effort supplémentaire serait le bienvenu.
  • 1.5 milliard d’euros seront proposés aux PME et le précédent chiffre sera disponible pour les TPE.

Pour Bruno Le Maire, les compagnies sont capables de mettre quelques billets supplémentaires sur la table comme il a pu le préciser à RMC lors d’une intervention spéciale. Il reste convaincu que ces organismes ont les moyens d’agir avec un geste supplémentaire à destination des entreprises.

Une couverture spéciale pour les pandémies

Face au coronavirus, personne n’était finalement prêt à lutter et la guerre semblait perdue d’avance. Il faut alors apprendre des erreurs et des échecs, c’est pour cette raison que Bruno Le Maire demande aux assureurs de prévoir une couverture spéciale. En parallèle du geste supplémentaire qui est largement attendu, il veut également qu’un contrat spécial soit pris en compte pour d’éventuelles pandémies. Si une nouvelle crise sanitaire d’une ampleur similaire ou beaucoup plus complexe venait à se dessiner en France, il veut que les entreprises soient immédiatement encadrées.

Bruno Le Maire attend une proposition solide avec de vrais contrats dans les six prochains mois. Contrairement aux idées reçues, ce ne seront pas quelques entreprises qui pourront être couvertes, il souhaite que toutes les sociétés qui auront besoin d’une telle couverture puissent adhérer facilement. Il y a de grandes chances pour que les assurances ne soient pas forcément en accord avec ses propositions. D’un côté, ils doivent sortir les billets et une nouvelle couverture pour aider dans le futur d’autres sociétés.

Toutefois, il y a une question importante : les primes seront-elles augmentées ? Si les compagnies doivent mettre la main à la poche, il y aura sûrement une hausse des cotisations.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.