Brigitte et Emmanuel Macron à Brégançon : la découverte de l’état catastrophique de cette pièce leur a fait un choc !

Malgré un contexte sanitaire qui complique les déplacements pour partir en vacances cet été, Emmanuel et Brigitte Macron ont décidé de passer leur séjour d’été au fort de Brégançon. Si ils aiment s’y rendre à ce jour, cela n’a pas toujours été le cas : une mauvaise surprise les attendait là-bas lors de leur première visite.

Brigitte et Emmanuel Macron

Partir à l’étranger ou rester en France pour les d’été ? Selon France Bleu Provence, le choix d’Emmanuel et Brigitte Macron était une évidence. Ils sont arrivés discrètement au fort de Brégançon, ce mercredi 29 juillet. L’occasion pour le couple présidentiel de faire le vide après le tumulte engendré par la crise sanitaire due à la pandémie mondiale de coronavirus, et le remaniement ministériel de juillet qui en a fait voir des vertes et des pas mûres au président de la République.

Pour le moment, on ne sait pas combien de jours ils resteront dans ce cocon. Si le couple s’est à ce jour approprié la bâtisse pour en faire sa bulle d’intimité à l’abri des regards indiscrets, ça n’a pas été le coup de foudre lors de leur première escapade varoise dans le fort.

« Il serait tombé par terre » en voyant l’état des lieux

Lors de leur première visite à l’été 2017, Brigitte et Emmanuel Macron ont eu une très mauvaise surprise en découvrant la pièce la plus importante pour se sentir chez soi. Et ce n’était pas un problème de décoration : les cuisines étaient dans un état lamentable.

Le choc fut tel que, selon Guillaume Daret (auteur de fort de Brégançon : histoire, secrets et coulisses des vacances présidentielles) qui s’est confié à Gala : « Ils avaient emmené Guillaume Gomez (le chef des cuisines de l’Elysée, ndlr) pour l’état des lieux. En se rendant dans les cuisines, il serait tombé par terre en se rendant compte dans quel état elles étaient« . La vétusté des lieux en a fait une priorité absolue dans les dépenses du couple.

Des travaux pour éviter l’humiliation

Si Emmanuel et Brigitte Macron ont décidé de rénover cette pièce en premier, ce n’est pas par hasard.  S’ils ne l’avaient pas fait, cela aurait eu un impact sur l’image de la France. En effet, toujours selon Guillaume Daret, ces travaux étaient nécessaires pour assurer la fonction de président de la République, même en vacances :

« Ils ont en effet refait les cuisines, pas que pour les convenances du président et de sa famille lors de ses séjours, mais aussi pour être capable de fournir un certain nombre de repas et autres quand il y a des rencontres plus importantes au niveau politique ou international« , explique-t-il à Gala. On n’ose imaginer ce qu’auraient pensé ces invités de prestiges autour d’une table vide.

Des coûts exorbitants révélé par Le Canard

Ces travaux nécessaires ont eu un coût conséquent : selon les informations rapportées par Le Canard Enchaîné, il aura fallu dépenser 50 000 euros pour « remettre la cuisine en état de recevoir des hôtes internationaux« . À cela se sont ajoutés 10 000 euros pour les peintures et 10 000 autres pour « moderniser les réseaux électriques« .

Comparé aux coûts engendrés par la piscine qui avait fait polémique par la suite, ce n’est pas cher payé ; recevoir des personnalités politiques étrangères au fort de Brégançon est une coutume pour les chefs d’État qui se sont succédé en France.

Emma Leroux

Emma Leroux

Récemment diplômée d'une école de journalisme, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.