Allocution d’Emmanuel Macron : couvre-feu, aides, durée du coronavirus, nouvelle application – GRAVE !

Face à la crise sanitaire, Emmanuel Macron a décidé de s’exprimer ce soir sur France 2 et TF1 dans le cadre des prochaines mesures.

Macron
Source : capture Instagram @emmanuelmacron

19h00 : selon la presse va instaurer un couvre-feu dans certaines villes de France, notamment celles en alerte maximale.

19h55 : pour le président de la République, le contrôle de l’épidémie n’a pas été perdu, mais la situation est préoccupante. Un rapport a été effectué pour connaître les points faibles et forts de la gestion.

Le tue aussi les moins de 65 ans

19h57 : Emmanuel Macron estime que la situation est préoccupante dans certains pays, le virus circule très vite et l’épidémie repart en Europe. Nous savons qu’il tue puisque 32 000 personnes sont mortes en France. 90 % des personnes décédées avaient plus de 65 ans, il frappe ceux qui ont certaines pathologies comme le diabète et l’obésité. Il est aussi au rendez-vous dans les milieux pauvres. Le coronavirus frappe toutefois toutes les catégories d’âges, la moitié des personnes en réanimation ont moins de 65 ans.

19h58 : entre 1.3 et 1.4 million de tests sont réalisés par jour avec près de 10 000 contaminations par jour. 32 % des services de réanimation qui sont occupés par des citoyens qui ont le Covid-19. La pression est forte, d’où les mesures importantes.

20h00 : le chef de l’Etat valide la thèse du couvre-feu, le virus doit être freiné pour protéger les autres et nous-mêmes ainsi que les plus précaires, les plus vulnérables.

20h02 : réduire les contacts privés qui sont les plus dangereux, les moments de convivialité sont les plus problématiques. Le couvre-feu est une mesure pertinente, Macron cite notamment la Guyane. La réduction des contacts a été bénéfique en Mayenne. Il s’appliquera en Ile de France et à 8 métropoles : Grenoble, Lille et Lyon, Marseille/Aix, Saint-Etienne, Rouen ainsi que Toulouse notamment. Le couvre-feu commencera ce samedi à minuit. Il devrait durer 6 semaines.

Couvre-feu à 21 heures dans 8 métropoles

20h05 : le gouvernement veut éviter les rendez-vous privés qui sont dangereux dans ces villes fortement touchées. Le couvre-feu commencera à 21 heures et se terminera à 6 heures, tous les établissements seront fermés et les citoyens devront rester chez eux. Il y aura ensuite une question de bon sens pour que l’application soit effective.

20h07 : Emmanuel Macron souhaite accompagner tous les acteurs qui seront touchés notamment tous les établissements qui devront fermer leurs portes dès 21 heures dans les zones évoquées. Il y aura bien sûr des conséquences économiques notamment pour les restaurateurs. Tous ces secteurs auront aussi accès au chômage partiel comme pendant la première phase. Dès vendredi, une concertation sera lancée au niveau local avec tous les acteurs qui sont touchés par cette mesure du couvre-feu.

20h10 : pour les indépendants, des aides seront aussi prévues pour accompagner les acteurs qui ne pourront pas s’en sortir. Emmanuel Macron révèle qu’une conférence de presse sera prévue demain pour partager tous les détails. Il y aura toutefois des exceptions pour le couvre-feu avec notamment les attestations comme ce fut le cas pendant le confinement.

20h11 : des autorisations seront prévues pour les cas de bon sens, il n’y a pas une interdiction de la circulation, mais une réduction des libertés. Il ne sera pas possible de faire la fête, de se rendre au cinéma… Le président de la République révèle que des contrôles seront réalisés avec des amendes de 135 euros. Les forces de l’ordre seront aussi mobilisées pour faire respecter le couvre-feu.

20h13 : il faut respecter les mesures actuelles pour éviter des solutions beaucoup plus drastiques dans trois semaines.

Les Français pourront partir en vacances à la Toussaint

20h14 : Emmanuel Macron évoque l’Allemagne qui prend aussi des mesures du même genre et il dénonce les critiques liées à l’infantilisation. Pour les transports en commun, il n’y aura pas des restrictions, car certains citoyens travaillent pendant la phase du couvre-feu. Il n’y aura pas de restrictions de déplacements entre les régions pour responsabiliser les Français.

20h16 : les Français pourront partir en vacances pendant la Toussaint, il faudra donc soulager les métropoles. Il sera par contre indispensable de respecter les gestes barrières et toutes les précautions même sur le lieu de vacances. En famille, le bon sens sera aussi au rendez-vous. Les Français peuvent donc partir en vacances, mais il sera préférable d’être vigilant au niveau des contacts.

20h18 : la vigilance sera toutefois de mise pour l’ensemble du pays. Emmanuel Macron demande aux Français de se remobiliser avec des gestes simples : garder des distances de plus d’un mètre avec d’autres membres de la famille, des amis… Se laver les mains, porter au maximum un masque même si ce n’est pas obligatoire à l’intérieur ou à l’extérieur, voire lors des réunions privées, aérer les pièces 10 minutes trois fois par jour dans tous les établissements et à la maison, ce sont des gestes barrières à prendre en compte. Pour les rendez-vous privés avec les amis, il faudra limiter les groupes à 6 personnes. C’est la règle des 6.

Il est difficile d’être jeune en 2021 selon Emmanuel Macron

20h22 : Emmanuel Macron rappelle qu’il faut avoir le moins possible de contacts avec les amis, les collègues, les familles… Les maires seront aussi des acteurs de la prévention.

20h23 : pour Macron, le télétravail est un outil intéressant, mais il isole finalement les citoyens. Ces derniers ne sont pas tous logés à la même enseigne. Le président n’oblige donc pas les entreprises à adopter cette méthode de travail. Les entreprises doivent fonctionner notamment pour accueillir du public. La France a tout de même besoin de vivre, mais le bon sens devra primer.

Nouvelle application fin octobre : Tous anti Covid

20h27 : Emmanuel Macron évoque les difficultés pour les tests. Les délais ont été trop longs, car l’organisation n’était pas celle escomptée. Il fallait donc une grosse centrale de tests.

20h29 : pendant 6 semaines, couvre-feu dans les métropoles et en IDF, il faudra ensuite opter pour une stratégie, car nous aurons le virus jusqu’en 2021.

20h30 : les Français pourront opter pour un auto-test, une stratégie va être déployée dans les prochaines semaines toujours pour réduire les délais.

20h31 : pour Emmanuel Macron, l’application StopCovid n’a pas été assez téléchargée. Cet outil n’a finalement fonctionné pour aucuns pays. Elle va donc être reconfigurée et présentée à la fin du mois d’octobre. Il y aura des informations pour les gestes barrières, des données locales notamment les zones pour se faire tester.

20h33 : le chef de l’Etat va apporter une réponse à toutes les personnes dans les milieux modestes. Pour les bénéficiaires du RSA et de l’APL, une aide exceptionnelle pendant les 6 semaines sera de 150 euros et 100 euros par enfant.

20h36 : pour le président, les Français apprennent à nouveau à redevenir une nation solidaire. Le message du président est donc que nous avons besoin de tous. Nous sortirons plus forts et nous serons unis.

La situation semble assez chaotique, et même brouillon comme certains peuvent le préciser sur les réseaux sociaux. Les Français n’ont pas les réponses qu’ils souhaitent, car d’un côté ils peuvent réserver pour les vacances de la Toussaint et de l’autre, on précise que le reconfinement local n’est pas à exclure. Quelques jours auparavant, avait dit le contraire par rapport à en précisant qu’il ne croyait pas au reconfinement. Emmanuel Macron est donc attendu ce soir et ce sera la première longue intervention à la télévision depuis son passage le 14 juillet dernier.

La France touchée par une seconde vague

Le programme précis n’est pas connu, mais vous pourrez retrouver le direct sur notre site puisque nous proposerons les mesures les plus intéressantes. En effet, le chef de l’État va se présenter devant les Français à 19h55 exactement pour partager une série de mesures plus contraignantes. Dans l’esprit des Français, cela veut dire qu’il va déclencher le confinement pour certains départements. Ce sont bien sûr des rumeurs, mais il faudra attendre cette interview pour en apprendre davantage.

  • Il faudra prévoir 45 minutes pour ce passage à la télévision, l’intervention sera donc longue.
  • Il devrait évoquer les chiffres concernant le coronavirus en France, justifier la mise en place d’autres mesures et peut-être évoqué quelques contraintes pour les vacances de la Toussaint.
  • Les Français évoquent également le couvre-feu qui pourrait être une alternative au confinement, il serait ainsi mis en place dans les zones touchées.

Le chef de l’État a donc étudié toutes les possibilités avant de se présenter devant les Français ce soir à 19h55.

Une réunion avec plusieurs membres du gouvernement

Afin de présenter les mesures sanitaires pour les prochains jours, le chef du gouvernement a pu s’entretenir avec Jean Castex, Olivier Véran, Bruno Le Maire, mais également Gérald Darmanin et Jean-Michel Blanquer ainsi qu’Eric Dupond Moretti. Le but premier serait d’éviter au maximum le confinement généralisé, il ne devrait donc pas être proposé ce soir lors de l’interview du chef de l’État. Par contre, les rumeurs sont de plus en plus nombreuses pour une sorte de confinement local ou le couvre-feu.

Selon les propos de l’entourage du chef de l’État qui ont été rapportés par l’Agence France-Presse et Le Monde, le but n’est pas de prendre des mesures pour deux semaines, mais de proposer « des mesures bien plus longues ». Les Français ont besoin d’un calendrier sur les prochains mois alors que les vacances de la Toussaint et les fêtes de Noël approchent à grands pas.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.