17 septembre : grève lancée par la CGT pour dénoncer les nouvelles mesures, perturbations à prévoir !

Le 17 septembre pourrait être une journée difficile puisqu’un appel à la grève a été lancé. La CGT est notamment à l’origine de celui-ci.

CGT
Source : capture CGT

Ce jeudi 17 septembre, une grève sera proposée par la CGT avec FSU et Solidaires. Plusieurs revendications sont à l’ordre du jour avec notamment les 32 heures, les retraites, les salaires, les services publics et l’emploi. Alors que la est frappée de plein fouet par une crise sanitaire et économique, les mesures prises par pour la relance ne font pas l’unanimité. La SNCF et la RATP pourraient donc rejoindre le mouvement puisqu’il est interprofessionnel. Une première journée d’action depuis la rentrée est donc proposée pour imposer au gouvernement de changer son fusil d’épaule.

Quelles sont les revendications pour le 17 septembre ?

Alors que les gilets jaunes ont manifesté il y a quelques jours, un appel à la grève est lancé pour ce 17 septembre. La journée de jeudi pourrait être très complexe pour ceux qui empruntent les transports en commun ou les trains. Plusieurs revendications ont été faites pour que les Français puissent se mobiliser le plus possible face à cette situation qui reste très complexe.

  • Les syndicats sont contre les sociétés qui optent pour des délocalisations et des licenciements à cause de la crise sanitaire.
  • Les entreprises veulent des réductions pour les cotisations sociales, une baisse des impôts, elles maintiennent le versement des dividendes, mais elles optent tout de même pour les licenciements.
  • Une affiche très colorée a même vu le jour pour tenter de rassembler tout le monde avec des mots qui rythment le quotidien des Français depuis longtemps.

Les revendications dans le cadre de cet appel à la grève sont finalement les mêmes à savoir les services publics, les 32 heures, l’environnement, les retraites et les salaires. Il ne faut pas oublier que la crise du coronavirus n’a pas permis de balayer la réforme dédiée à toutes les retraites. Le gouvernement a toujours le souhait de la maintenir en proposant un système avec des points. Les syndicats rejettent donc en masse cette éventualité et cela depuis le début de l’annonce il y a quelques mois.

Un mouvement sans doute très suivi le 17 septembre

Des annonces ont d’ores et déjà été faites puisque nous savons par exemple que la RATP souhaite rejoindre le mouvement. La SNCF sera aussi au rendez-vous comme le Parisien peut le préciser. De ce fait, la grève devrait commencer le mercredi soir aux alentours de 22 heures pour se terminer vendredi 18 septembre à 7 heures du matin. Par contre, si certains rejoignent cet appel à la grève, d’autres ne veulent pas s’associer, c’est le cas de l’UNSA qui est le premier syndicat de la RATP comme peut le préciser le journal RTL.

Bien sûr, lorsqu’un tel appel à la grève est lancé, des problématiques au niveau de la circulation sont à prévoir. Il y a de grandes chances pour que des retards voire des annulations soient au rendez-vous pour les trains et les transports en commun. Il sera préférable d’attendre ce mercredi soir pour en apprendre un peu plus sur le sujet, mais le mouvement semble prendre de l’ampleur. Si vous devez vous déplacer avec les transports, prenez sans doute vos précautions pour la journée du 17 septembre, car les perturbations sont forcément redoutées. Depuis l’arrivée d’Emmanuel Macron au pouvoir, il n’y a sans doute jamais eu autant de manifestations. Tout le monde se souvient de celle de décembre 2018 au cours de laquelle des monuments avaient été détruits.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.