Virginie Efira : en couple avec Niels Schneider, elle se confie sur sa nouvelle vie

Deux ans après le début de leur romance, Virgine Efira et Niels Schneider s’affichent ensemble au festival du film d’Angoulême. L’occasion pour l’actrice de se confier davantage sur sa vie sentimentale.

Source : Compte Instagram @virginie_efira_

Ils font leur rentrée ensemble, Virginie Efira et Niels Schneider sont venus main dans la main au festival du film francophone d’Angoulême 2020. Une arrivée remarquée pour celle qui présente le film d’Albert Dupontel «Adieu les cons », et celui qui de son côté, défend le film «Les choses qu’on dit les choses qu’on fait », en salles dès le 16 septembre prochain.

Deux ans après leur rencontre, sur le tournage du film «Un amour impossible », en 2018, le couple se montre plus soudé que jamais. Actuellement en promotion, la comédienne a été interviewée par le Journal du Dimanche ce 30 août, l’occasion pour elle de se livrer un peu plus sur sa .

Un confinement en couple, et en famille pour Virginie Efira

Après avoir achevé juste à temps le tournage de son dernier film (une adaptation du roman «En attendant Bojangles »), Virginie Efira a choisi de se confiner avec les deux personnes les plus importantes de sa vie : sa fille Ali, aujourd’hui âgée de 7 ans, et son compagnon, l’acteur de 33 ans, Niels Schneider.

Un confinement qui semble-t-il, a soudé les deux acteurs : « La nature et le mouvement m’ont manqué mais, quitte à être enfermée, je préférais être avec ceux qui me sont le plus proches, ma fille et mon ami. Pour le couple, c’était un bon test et j’ai l’impression que, de notre côté, on ne s’est pas trop mal débrouillés… » confie-t-elle.

Dix ans d’écart entre les deux tourtereaux

Virginie Efira et Niels Schneider ont effet surmonté l’épreuve du confinement, et semblent filer le parfait amour. Peu affectés par les critiques qui pointent leur dix ans d’écart, les deux tourtereaux évoquent respectivement leurs sentiments dans les médias.

L’acteur par exemple, s’était confié sur le plateau de Je t’aime, etc. sur France 2, et estimait que sa relation avec sa compagne avait aussitôt été « une certitude ». Niels Schneider avait en suite révélé que lors de son premier tournage aux côtés de Virginie Efira, une intimidation prenait le pas sur le désir de faire plus ample connaissance : « J’étais persuadé qu’on allait avoir une histoire et en même temps, dès que j’étais à côté d’elle, c’était la panique » a t’il expliqué.

En juillet dernier, l’ interrogée par le magazine Vogue s’exprimait elle aussi sur son histoire d’amour avec l’acteur, se disant plus amoureuse que jamais : « J’avais un rapport à l’amour contrarié, un mélange de grande croyance romantique et en même temps une incapacité à la dépendance que cela suppose forcément. Tout a changé avec lui ».

Une histoire solidifiée par le confinement malgré les responsabilités parentales de Virginie Efira. Pour sa fille Ali, née de son idylle avec le réalisateur Mabrouk El Mechri, pas question d’aller à l’école en pleine période de . Virginie Efira a dû elle aussi se substituer à la maitresse d’école de sa fille : « Comme tout le monde, je suis passée par tous les états : l’enivrement de la répétition, la découverte que je n’ai pas les compétences ou la patience pour être enseignante. »

Un rôle désormais rangé au placard, Virginie Efira affiche une actualité professionnelle débordante. L’actrice défend deux films en cette rentrée 2020 : le prochain film d’Anne Fontaine, intitulé Police, qui sortira au cinéma dès le 2 septembre prochain.

L’actrice y partage alors l’affiche avec Omar Sy, dans le rôle d’une agent de police faisant face à une mission inhabituelle. Au mois d’octobre prochain, Virginie Efira présentera ensuite le long-métrage « Adieu les cons » réalisé par Albert Dupontel.


Emma Leroux

Emma Leroux

Récemment diplômée d'une école de journalisme, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.