Un acteur de High School Musical accusé d’agression sexuelle

Une nouvelle polémique enfle aux États-Unis et concerne à nouveau une histoire d’agression sexuelle. Après Justin Bieber, Ansel Elgort et Cole Sprouse (qui ont tous nié), voici désormais le témoignage de Joshua Bassett, qui se défend de ces accusations.

Depuis l’affaire Weinstein et le mouvement Me Too, la parole de la femme se libère et des personnes que tout le monde pensaient intouchables sont finalement tombées de leur piédestal. Les mentalités évoluent doucement, mais cela a permis de mettre en place un réel mouvement social qui porte encore ses fruits aujourd’hui.

Twitter a tenu une place prépondérante dans le développement du mouvement par le biais du hashtag Me Too aux États-Unis et Balance ton porc en France. Mais la plateforme s’est aussi transformée en tribunal populaire, les utilisateurs condamnant certaines personnes accusées avec comme seule preuve un simple tweet, alors que seule la Justice peut apporter un point final à ces histoires. 

Joshua Bassett
Source : Instagram

Quand les stars contre-attaquent

Des célébrités sont mises dans un embarras mondial par le simple fait de la mise en ligne de tweets qui retracent une potentielle agression sexuelle dont elles sont les présumées coupables. Sans chercher à savoir si ce qui est dit est vrai, les internautes s’insurgent et condamnent, poussant certaines star à rétablir la vérité. 

Et ce derniers jours, nous avons eu plusieurs histoires similaires qui concernent des stars internationales. Anel Elgort a été accusé d’agression sexuelle sur une mineure de 17 ans lorsqu’il en avait 20. Le jeune homme a reconnu le rapport et la liaison qu’il a eu avec celle qui était une fan, mais nie absolument toute agression, expliquant qu’ils étaient tous les deux consentants. Il avoue cependant avoir coupé les ponts sans explication et s’excuse pour ce comportement immature qui, il le sous-entend, aurait pu pousser la jeune femme à vouloir se venger aujourd’hui.

Justin Bieber réclame des millions

Quelques jours plus tard, c’est Justin Bieber qui se retrouve accusé par deux femmes différentes d’agression sexuelle. Elles racontent une histoire similaire, celle de Justin Bieber qui les accoste dans un bar, les emmène dans sa chambre d’hôtel et débute un rapport sans leur consentement.

Armé de plusieurs preuves, le chanteur canadien a voulu prouver sur Twitter que ces accusations étaient « factuellement fausses« . Il réclame désormais des dommages et intérêt à hauteur de 20 millions de dollars. Ses avocats semblent confiants, expliquant que dans les deux situations des témoins peuvent dire exactement où se trouvait Justin Bieber, et qu’il n’était en aucun cas dans une chambre d’hôtel.

Source : Pinterest

Joshua Bassett accusé à son tour

La nouvelle cible de ce genre de tweets est Joshua Bassett, jeune acteur de 19 ans vu dans la High School Musical, adaptation des films Disney Channel à succès. Le procédé est identique : un compte publie des tweets accusant la star d’agression sexuelle. Cependant, ce compte a été supprimé depuis.

Cela n’a pas empêché le jeune acteur d’intervenir pour nier ces accusations qui, visiblement, le touchent énormément.

L’acteur explique qu’il a été tenu au courant qu’un compte désormais désactivé a répondu des rumeurs à son sujet concernant « une rencontre totalement fabriquée avec une fan m’accusant d’agression sexuelle« . Joshua Bassett considère cette rumeur comme odieuse et surtout, « absolument fausse et dangereuse pour les victimes réelles« .

Il conclut en disant qu’il en a mal au ventre de voir que de telles allégations diffamatoires sont écrites à son sujet. « Il est vital de respecter à tout moment les limites de tous. Soyez gentil et soyez bon » dit-il, écoeuré par une situation qui le dépasse très certainement.

Joshua Bassett
Source : Instagram

Joshua Bassett va-t-il porter plainte ?

L’histoire pourrait s’en terminer là, lui qui y a mis un point final d’une manière forte. Mais le jeune acteur souhaitera peut-être suivre les pas de Justin Bieber ou de Cole Sprouse (Riverdale) également accusé, qui a signalé qu’il souhaitait retrouver l’origine des tweets pour savoir qui invente des rumeurs à son sujet. 

On ignore pour le moment ce que les avocats de Joshua Bassett lui ont conseillé. Il a vite répondu à ces rumeurs, ce qui a permis de les étouffer et de calmer la polémique outre-Atlantique, et c’est peut-être tout ce qu’il souhaitait.

Mais il est utile de rappeler qu’il est très important de dénoncer des actes d’abus ou d’agressions sexuelles. Mais Twitter ou n’importe quel autre réseau social ne peut pas et ne doit pas être utilisé en tribunal populaire. La Justice seule peut trancher, et démêler le vrai du faux.


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.