Trump veut la peau d’une journaliste de Fox News. On vous dit tout !

La polémique sur les vétérans concernant Trump n’a pas fini de faire couler de l’encre au pays de l’oncle Sam.

Donald Trump
Source : capture YouTube

La polémique concernant est toujours encore vive aux Etats-Unis. En effet, le pays est très sensible aux vétérans. C’est un pays qui a beaucoup de respect pour ses anciens militaires, et encore plus pour ceux qui sont morts au combat. Or, le président américain a, à plusieurs reprises, été pris en flagrant délit d’irrespect. Il y a quelques temps il s’en était pris à un adversaire, ancien prisonnier de . Trump n’avait rien trouvé de plus malin que de lui dire qu’il préférait les gens qui ne se sont pas fait capturer. Le commentaire avait d’autant plus mal passé que Trump avait été dispensé d’incorporation en raison d’une excroissance osseuse au pied. On peut comprendre. De plus, Donald Trump avait fait des confidences dans lesquelles il disait que ceux qui étaient allés à la guerre étaient des crétins. C’est très mal vu aux Etats-Unis. Alors si en plus le président fait une telle réflexion, c’est encore pire. La polémique de l’Atlantic est donc particulièrement malvenue pour Trump.

La polémique de l’Atlantic

Le journal The Antlantic avait publié un scoop. Il rapportait que Donald Trump avait refusé de visiter un cimetière militaire américain près de au prétexte que les soldats morts au combat étaient des loosers et des crétins. Il est clair que c’est raide pour qualifier des gens qui se sont battus pour le pays. De plus, Trump ayant été lui-même dispensé de service, pour les américains c’est choquant. Melania avait d’ailleurs tout de suite compris puisqu’elle était immédiatement montée au créneau. Une de Fox News, une chaîne de télé très appréciée des conservateurs a tenté d’y voir plus clair. En fait, lors de ses investigations, la journaliste a trouvé des éléments qui auraient tendance à accréditer cette thèse.

Les éléments de la journaliste de Fox News

La journaliste a tenté de vérifier les éléments qui étaient à sa disposition. Ainsi elle a fait un reportage au cours duquel il s’avérait que la position du journal semble exacte. En effet, elle a cité deux anciens hauts membres de l’administration Trump qui confirment la version de « The Atlantic » . Selon ces derniers, Trump aurait effectivement refusé de se rendre au cimetière militaire pour rendre hommage a ce qu’il a appelé « des losers ». Bien entendu Trump s’insurge de voir que la jeune femme confirme, du moins partiellement, les propos qui lui sont prêtés.

Trump veut la peau de Jennifer Griffin

Jenniffer Griffin est une journaliste qui est très respectée dans sa profession. En effet, la jeune femme a pour habitude de vérifier ses sources avant d’affirmer. Or, le reportage de cette dernière confirme les dires du premier article, ce qui est une catastrophe à quelques semaines des élections. Toujours est-il que le président américain a dégainé son arme favorite. Il s’est précipité sur le réseau à l’oiseau bleu pour réclamer la tête de la journaliste. Il a clairement utilisé le terme « fired » ce qui signifié « viré » même pas licencié, viré. Le président pense sans doute qu’il est encore en train de présenter l’émission « The Apprentice » où il éjectait toujours le moins bon candidat en braillant « you are fired » .

L’affaire est grave

L’affaire fait grand bruit aux Etats-Unis. En effet, il faut savoir que la chaîne Fox News est une chaîne qui est proche des républicains. Trump ne peut donc pas hurler à la manipulation par le camp démocrate. Et c’est bien là que le bât blesse. En effet, Fox News, en confirmant les faits, a du poids puisque la confirmation vient du camp du président, ou au moins de personnes qui sont censées être dans le camp du président. Et cela peut avoir de graves conséquences puisque beaucoup de militaires votent plutôt républicain que démocrate. Le feuilleton risque de se prolonger.