Trump fait un discours contre Joe Biden en se servant de Dieu !

Donald Trump fait un bien curieux discours dans l’Ohio, il explique que son adversaire va blesser Dieu !

Donald Trump
Source : capture Instagram @realdonaldtrump

Décidément est un homme plein de surprises et il a l’art et la manière  de tenir des discours qui peuvent surprendre. En effet, lors d’un meeting dans l’Ohio, Donald Trump a appelé le ciel à la rescousse. Il n’a pas hésité à prétendre que si était élu, Dieu et la Bible seraient blessés. Bien entendu les internautes ont halluciné et certains se sont gaussés de Trump en le traitant de fou. Mais est-ce le discours d’un fou ou d’un fin stratège. La candidature de Trump il y a quatre ans avait fait rire. Il est devenu le président des USA. Il est fort probable que son discours qui peut sembler surréaliste soit parfaitement calibré et réfléchi. En effet, nous sommes aux Etats-Unis et le pays a des particularités.

L’Ohio est un état-clé pour les élections américaines

L’état fait parti des « swing state » . Ce sont ces états-clés qui sont susceptibles de faire basculer les élections américaines. L’Ohio a 16 représentants à la chambre. C’est le neuvième état le plus peuplé des Etats-Unis d’Amérique. De plus il comporte la plus grande communauté Amish des et selon des études récentes, c’est l’un des états dont les habitants sont le plus pratiquant, religieusement parlant. D’un autre coté, il s’avère que les résultats de l’Ohio ont toujours été au diapason des élections nationales. Enfin, il faut savoir que jusqu’à présent, aucun président républicain n’a réussit à remporter la Maison Blanche s’il n’a pas préalablement remporté les suffrages de l’Ohio.

Trump ne peut pas se permettre de perdre l’Ohio

Trump sait qu’il doit gagner dans cet état. Il est à dominante religieuse et les autorités de l’état sont républicaines. Le président sortant savait donc très bien qu’il était dans un lieu qui avait un à priori contre les démocrates. Trump aurait pu se contenter de faire un meeting conventionnel et consensuel en terrain conquis. Il a préféré en remettre une couche et agiter l’épouvantail du mécréant qui allait s’attaquer à la , religion qui est un des ciments de la société de cette circonscription électorale. Ses attaques sur l’aspect religieux sont donc sans doute parfaitement calculées, d’ailleurs la réaction de son adversaire semble lui donner raison.

Selon Trump, Joe Biden ne serait pas un homme de foi

Non content d’affirmer que Joe Biden est contre le second amendement qui permet aux citoyens américains de posséder des armes, Trump prétend que son adversaire est contre Dieu. Il va même plus loin. Trump explique que le candidat démocrate va blesser Dieu s’il était élu. Ce faisant, Trump a sans doute tapé dans le mille. En effet, si en France ce genre d’élucubrations feraient rire l’adversaire, tel n’est pas le cas des Etats-Unis. La religion tient une grande place dans les élections américaines. Et son adversaire ne s’y est pas trompé.

Ce que Joe Biden dément

En effet, Joe Biden, conscient des dégâts qu’une telle attaque peut causer dans un état conservateur comme l’Ohio, s’est dépêché de se justifier. C’est donc très rapidement que les équipes du candidat démocrate ont rectifié le tir. Joe Biden a fait communiquer qu’il était inadmissible que le milliardaire l’attaque sur sa foi. En effet, le démocrate a souvent rappelé qu’il était de religion catholique et profondément croyant. Les démocrates ont aussi riposté qu’une telle attaque n’était pas du niveau des fonctions que Trump occupait. Et ils ont précisé que ce n’était pas digne de ce que les américains attendaient et de ce qu’ils méritaient. Enfin, le candidat démocrate a rappelé que la foi était un des fondements de sa vie. Si cela peut sembler surréaliste, il ne faut pas oublier que la devise américaine est « In God we trust » ce qui signifie : En Dieu nous croyons.