Très critiqué pour ne pas être revenu aider sa famille pendant la pandémie, Harry s’explique !

Le prince Harry semble bien penaud de ne pas avoir aidé la couronne alors que le pays était en crise. Il prend la parole et tente de se justifier.

prince Harry
Source : Gala

L’ a été un des pays les plus touchés par le virus. Boris Johnson avait fait le pari de l’immunité collective, mais cela n’avait pas eu les résultats escomptés. Les britanniques ont donc payé un lourd tribu à la maladie. L’île a été l’un des pays les plus touchés au monde. Toute la famille royale avait mis la main à la pâte. La reine s’est adressée à la nation, chose qu’elle n’a faite que 3 fois auparavant. Charles a malheureusement été atteint et donc n’a pu faire grand-chose ; William est monté plusieurs fois au créneau, prouvant également qu’il avait l’étoffe d’un chef d’état. Le benjamin de la reine et son épouse, la comtesse de Wessex n’ont pas ménagé leur peine. Kate elle aussi a soutenu les hôpitaux. Bref toute la était sur le pont. En fait, non. Il manquait le second fils du prince héritier.

View this post on Instagram

The Duke of Sussex, patron of the Rugby Football League, wishes the Team a happy 125th Birthday, as he took part in a virtual conversation set of six with Ellery Hanley MBE, plus other special guests. Amusing to watch how Ellery Hanley kindly asks Harry to reverse roles, earning a sceptical look from Harry. However, Ellery go ahead and starts questioning anyway: „How are you enjoying now in America?“ Harry (surprised about such easy question): „I am loving it! It’s fantastic. I mean, what I need is a few mini rugby 🏉 and get Archie involved with the game, because at the moment it is impossible to find it here. I got a little space outside… I need to get him playing. I am unbelievable fortunate and grateful to have outdoor space and my son being able to be outside, because i know so many people do not have the opportunity to that for months. So, our little man is our number one priority and the work after that is the second priority and we are doing everything we can to try and play our part to make the world a better place.“ Ellery told how important is what Harry said and especially about covid and the difficulties in generally about space and social communication… And the end of the conversation, Harry told she would have been in England long ago, if it wasn’t for covid and promised to support the Rugby Football League for as long as he can. @englandrugby Image: Getty images #sport #rugby #football

A post shared by M E G H A N & H A R R Y (@harry_meghan_updates) on

Harry a brillé par son absence pendant une période cruciale dans son pays

Le prince Harry avait été très critiqué outre-manche pour avoir abandonné le pays alors qu’il vivait des heures sombres. S’il est vrai que le Megxit était intervenu dès janvier et que le jeune couple s’était envolé pour le Canada dès les premiers jours de 2020, il était en Angleterre fin mars. Or, certains pays européens étaient déjà confinés. Cela n’a pas empêché le jeune couple de repartir dès le lendemain pour la Californie et son soleil sans fin. Lors de la fin de leur dernier séjour en Angleterre, la pandémie avait déjà frappé. Les anglais avaient ainsi mal digéré le fait que le cadet de Charles reparte alors que le pays commençait à souffrir.

Des caprices d’enfants gâtés

De l’autre coté, les anglais avaient estimé que Harry se livrait à des pleurnicheries alors qu’il laissait tomber la reine. En effet, les deux jeunes gens avaient détaillé les conséquences du Megxit sur les et s’étaient plaints que celles-ci étaient plus dures qu’ils ne le pensaient. Les sujets de Sa Gracieuses Majesté estimaient, à juste titre, que c’était la réaction d’enfants gâtés. Ils avaient cette désagréable impression que les jeunes gens voulaient le beurre et l’argent du beurre. Alors que Harry était très apprécié par l’armée depuis qu’il avait combattu au front en Afghanistan, un vétéran avait expliqué lors d’une interview que c’était un crétin depuis qu’il était marié. D’autre part, alors que le pays était en crise, la population avait du mal à comprendre les pleurnicheries de gens qui venaient de dépenser près de 2,5 millions de livres d’argent public pour rénover une demeure royale mise à leur disposition. Pour les britanniques, cela devenait indécent. Le prince Harry semble touché par les critiques et il vient de prendre la parole à partir de sa luxueuse demeure de Santa Barbara.

Harry essaye maladroitement de se justifier

Ce Weekend Harry a tenté de se justifier de son absence du pays lors de la pandémie. Après avoir expliqué qu’il avait bien dit lors de son départ de la famille royale qu’il ne voulait plus être un membre senior de la famille royale, il a néanmoins tenu à préciser que seul le l’a empêché de rentrer en Angleterre pour aider sa famille. Bon, pourquoi pas, mais tous les vols internationaux n’ont pas été bloqués. Le trafic aérien avait continué dans certains cas et les jets privés existent. Il  ensuite expliqué qu’il serait de retour en Angleterre pour la coupe du monde de rugby en 2021 et qu’il resterait au pays pendant toute la durée de la coupe du monde. Ce faisant, Harry semble bien maladroit. En effet, il ne semble pas avoir compris que les anglais lui reprochaient son absence pendant la crise. Venir dire qu’il reviendrait longuement pendant la coupe du monde de rugby montre que les jeunes gens semblent totalement déconnectés de la réalité du monde. Pas sûr que cela va remonter sa cote chez les anglais.