Tesla dépose plainte contre le gouvernement américain : en cause, les taxes chinoises !

Tesla prétend que les taxes sur certaines pièces chinoises sont illégales.

Elon Musk nie l'affaire du ménage à trois
Source : capture Twitter

La et les Etats-Unis mènent un bras de fer commercial depuis un bon moment. Mais dès fin 2019, des tensions ont commencé à se faire jour. Américains et Chinois n’arrivaient pas à se mettre d’accord entre eux. Et Trump commençait à clairement s’impatienter. Il est vrai que le américain est un homme d’affaires que le fait de passer en force ne dérange pas plus que cela. Pour , les Chinois n’étaient pas vraiment corrects. Il trouvait que les délégations de l’Empire du Milieu tentaient de ralentir les négociations quand elles n’essayaient pas tout simplement de renégocier des points qui avaient déjà été actés entre les deux parties. En effet, les sommes en jeu sont énormes puisque comme certains produits chinois n’ont pas ou peu de taxes de douanes en arrivant au pays du magnat de l’immobilier, celui-ci voulait rapidement les imposer, pour préserver notamment l’industrie américaine.

De nouveaux produits chinois sont imposés par l’administration Trump

Et effectivement le américain a décidé de taxer les produits importés de la Chine. Les enjeux sont énormes. Cela se chiffre en centaines de milliards de dollars. Or le président américain s’est toujours placé en protecteur de la nation et donc de l’économie et des emplois. Or c’est une image qui est chère à ses yeux et il veut la garder. De plus nous sommes en pleine campagne électorale. Trump est donc particulièrement attentif à tout ce qui peut lui apporter des voix. En fait, il faut savoir que ces taxes ont pour objectif de combler le déficit commercial abyssal qu’a le pays de l’oncle Sam avec la Chine. Ainsi le représentant américain au commerce, Robert Lighthiser a-t-il imposé une taxation supplémentaire de certains produits chinois. Mais cette taxation a été faite à titre punitif. Bien entendu cela dérange fondamentalement les importateurs américains. En effet, les chinois, et c’est tout à fait logique, refacturent ces taxes à leurs clients. C’est donc le client final, à savoir l’américain qui va acheter en Chine, qui va payer ces taxes.

Trump voulait des mesures de rétorsion envers la Chine

Le président américain ne se gène pas pour engager des représailles lorsqu’il estime qu’il le faut. Ainsi, si son gouvernement a mis en place ces fameuses taxes punitives, c’est bien parce qu’il estime que les pratiques commerciales chinoises sont déloyales. Il est vrai que la Chine a la réputation de tout fabriquer, mais pour moins cher. Concernant la qualité, c’est une autre paire de manches. Et comme partout, la qualité se paye. Par contre, et cela l’administration Trump n’y avait pas forcément pensé, ces taxes dérangent aussi des entreprises américaines et Tesla en fait partie. Or, le boss de Tesla n’est pas du style à se laisser faire. Lui aussi est un milliardaire et il est bien plus riche que Trump. Mais Elon Musk est aussi un ingénieur de génie et un surdoué à qui tout réussi et qui n’a pas peur de monter au créneau.

View this post on Instagram

X Æ A-Xii 😂

A post shared by @ elonmusk on

Tesla dépose plainte contre l’administration Trump

Les taxes posent problème à Elon Musk. En effet, un certain nombre d’écrans et de pièces détachées qui équipent les véhicules Tesla sont importés de Chine et les finances de l’entreprise sont donc forcément impactées par le prix de ces pièces. Elon Musk a ainsi mandaté ses avocats aux fins de déposer plainte contre le gouvernement Trump pour que les taxes soient abolies. En effet, une assignation de 17 pages a été déposée, dans laquelle les avocats du fantasque milliardaire n’y vont pas avec le dos de la cuillère. Ils estiment que les taxes sont un abus de pouvoir et qu’il s’agit de caprices. Ainsi le constructeur automobile demande leur abolition mais aussi le remboursement de ses frais et pertes, les intérêts y compris. Affaire à suivre.