Shia LaBeouf plus dingue que jamais ! L’acteur a commis un acte irréversible pour son prochain film

Shia LaBeouf a repoussé les limites en se tatouant entièrement le torse. Un tatouage réalisé uniquement pour le bien de son prochain film « The Tax Collector ».

LABEOUF 1
Source Instagram @bryanramirezart

Dire que est un homme qui s’investit est un euphémisme. L’acteur de « Transformers » et « Indiana Jones » toujours très professionnel, aime entrer dans la peau de ses personnages. Mais cette fois, c’est bien le personnage lui-même qui est entré dans la peau de Shia LaBeouf.

Une transformation irréversible

Si certains estiment qu’il s’investit de manière plutôt démesurée dans son travail, ils n’ont pas encore vu le nouveau corps de l’acteur. À 34 ans, l’Américain a atteint de nouveaux extrêmes en s’offrant un gigantesque tatouage sur son torse… Un vrai tatouage pour les besoins de son nouveau rôle. Ce changement définitif, Shia Labeouf l’a fait en tout état de cause, pour un rôle de gangster appelé « Creeper » dans le prochain film de David Ayer « The Tax Collector ».

SHIA LABEOUF
Source Instagram @the_tax_collector_movie

Un tatouage hors du commun

Sur ce tatouage immense, qui porte à 12 le nombre de tatouages de l’acteur, on peut voir des fleurs qui entourent une Madone en train d’embrasser le visage d’un clown, ainsi que le nom « Creeper », visible sur le bas-ventre. Un tatouage, et un vrai, qui a impressionné son réalisateur Avid Ayer.

« Il est l’un des meilleurs acteurs avec qui je n’ai jamais travaillé et je n’ai jamais vu quelqu’un d’aussi impliqué, physiquement et mentalement, dans un film que lui… Il s’est arraché une dent pour Fury et là, c’est un tatouage sur le torse qu’il s’est fait faire pour le rôle. Je ne connais personne qui s’engage autant dans ses rôles », a-t-il commenté à SlashFilm.

Un acteur dévoué

Une preuve, s’il en fallait, que Shia LaBeouf est un acteur hors du commun. Pour le film « Fury », l’acteur avait repoussé les limites, là encore, en refusant de se laver et de se nourrir correctement pour entrer dans la peau de son personnage. À l’époque de « Fury », l’acteur Logan Lerman avait relaté à QG : « Je rentre dans la pièce de maquillage et Shia LaBeouf se fait mettre des cicatrices sur le visage. Je lui dis que cela rend bien. Il me dit « Non, cela ne fait pas vrai ». Il vient alors me voir et me dit « tu veux voir quelque chose de drôle ? Regarde ça ». Il prend alors son couteau et se taille le visage. Et pendant tout le tournage, il n’a cessé de se rouvrir les cicatrices. C’est véridique ».

SHIA LABEOUF
Source Instagram @the_tax_collector_movie

Un rôle de mafieux

Dans ce film, qui sortira le 7 août prochain aux États-Unis, Shia LaBeouf jouera donc un gangster peu commode et au contraire plutôt très violent. Son personnage de « Creeper », n’hésite pas à menacer, terroriser et torturer pour récolter « les impôts » et tout autre profit générés par les gangs locaux pour le compte d’un « seigneur du crime : Wizard ». Sauf qu’évidemment tout ne se passe pas comme prévu, quand un rival de Wizard s’en mêle. Un film qu’on imagine donc violent, bien loin des derniers long-métrages de Shia LaBeouf. Espérons juste que l’investissement de l’acteur s’arrête au tatouage, lui qui avait aussi expérimenté la LSD pour son rôle dans le film « Charlie Countryman ».

View this post on Instagram

Coming August 7

A post shared by David Ayer (@davidayermovies) on


Emma Leroux

Emma Leroux

Récemment diplômée d'une école de journalisme, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.