Quels sont les prénoms tendance pour cette rentrée !

Régulièrement de nouveaux prénoms reviennent à la mode. Mais comment vont donc s’appeler les bébés de la rentrée.

Choisir un prénom n’est pas toujours simple. Il y en a tellement qu’il est difficile de faire son choix. Il est vrai qu’il y a des modes et on peut deviner l’âge de quelqu’un rien qu’en entendant le prénom. C’est sur cela que se basent les entreprises de marketing pour cibler leur public. Des études sont d’ailleurs régulièrement faites sur les prénoms et sur les modes en la matière. Souvent un prénom à la mode à un moment resurgit cent à cent cinquante ans plus tard pour redevenir à la mode. Si les prénoms se sont libéralisés en en 1993, un prénom peut porter préjudice à un . A ce moment-là, la justice peut l’interdire. Ainsi le prénom « Princesse Rebecca » a été interdit en 2015, la justice ayant estimé que ce prénom serait trop difficile à  porter pour la petite et lui vaudrait des moqueries. Bien entendu le prénom Rebecca tout seul a été accepté.

Les prénoms excentriques des stars

Les prénoms excentriques que donnent les stars à leurs enfants, surtout dans le show business font souvent la une de la presse. En effet, Kim Kardashian a appelé sa fille « North » ce qui signifie « Nord »  parce que le nom de famille de son mari est « West » ce qui signifie « Ouest » . La petite fille s’appelle donc Nord Ouest. Certes c’est la fille d’une méga star du rap et de Kim Kardashian. Elon Musk, lui aussi s’en est donné à coeur joie. Son dernier né s’appelle « X Æ A-12 Musk ». Les jeunes parents ont donné l’explication du prénom du . Et c’est aussi compliqué que le prénom. Mais quand on est le fils de la troisième fortune du monde et d’une rock star canadienne, le prénom est moins compliqué à porter. Bon courage cependant pour le prononcer. Et ce ne sont pas les seuls à avoir de l’imagination. La fille de Robbin Williams s’appelle Zelda. Le fils d’Elodie Bouchez, lui, s’appelle Tara-Jazz. Et la fille de Tom Cruise s’appelle Suri.

Comment vont s’appeler  nos petites filles ?

La tendance pour les demoiselles qui vont montrer leur adorable petit bout de nez à la rentrée sera d’avoir un prénom court, se terminant souvent par « A » . Ainsi nous retrouvons sur le podium rose mesdemoiselles Emma, Louise et Chloé. Les suivantes dans la liste seront Jade, Alice, mais aussi Lina, Léa ou encore Anna. Une bien jolie brochette de prénoms.

Et ces messieurs ?

Les petits garçons vont avoir tendance à s’appeler Gabriel, Raphaël ou encore Léo pour les trois premiers. Ces derniers sont talonnés par Louis et Lucas. Une nette tendance se dégage pour Adam et Aaron. Bien sûr de nombreux autres prénoms sont toujours encore tendance. En fait, on ne sait trop pourquoi tel prénom est à la mode. Pour certains prénoms, cela peut être en relation avec une star. C’est même fréquent. De nombreuses Natacha doivent leur prénom à une chanson éponyme de Gilbert Bécaud. La diffusion de la série Dallas avait aussi fait naître de nombreuses Paméla en France.

Et les prénoms classiques ?

Par contre, un prénom, surtout s’il a été ultra tendance peut se démoder très vite voire devenir ridicule. Il vaut mieux parfois ne pas choisir un prénom trop mode ou trop excentrique. Par contre, certains prénoms sont aujourd’hui des classiques et ils traversent les années et les modes sans problèmes. En fait, on estime qu’un prénom est classique quand il est régulièrement donné de façon stable à des bébés quelle que soit la mode. On trouve dans ce groupe les ultra-classiques Marie et Hélène pour les filles. Ce même classicisme se note chez les garçons avec les prénoms François et Pierre qu’on retrouve régulièrement dans les écoles.