Prince William ou Prince Charles, qui sera le prochain roi ? La reine Elisabeth II a déjà fait son choix !

Tandis que les sujets de Sa Gracieuse Majesté se perdent en conjectures sur la succession de leur souveraine, cette dernière semble avoir fait son choix.

La reine et les héritiers

La succession de la souveraine alimente de plus en plus les discussions dans le royaume. Sa Majesté la reine, vient de fêter ses 94 ans. Malgré le respect que les anglais ont pour leur souveraine, ils savent qu’elle prend de l’âge.

Certes la mère d’Elisabeth II est elle-même devenue centenaire et est décédée à 102 ans. La question de la succession pourrait donc ne se poser que dans une petite dizaine d’années et il faut admettre que la est alerte et en pleine possession de ses moyens. Mais son Altesse Royale est consciente qu’elle n’est pas éternelle et que nul ne sait si elle atteindra l’âge de la reine-mère. Prudence étant mère de sûreté, Elisabeth II préfère anticiper.

Un jeune prince très populaire

Aux yeux des anglais, le prince William serait le successeur idéal pour leur souveraine. L’aîné du prince de Galles est un jeune homme qui bénéficie d’une excellente popularité et le modèle qu’il forme avec son épouse, Kate Middleton, n’est sans doute pas pour rien dans cette affaire. De plus, le couple princier a donné la vie à trois adorables enfants, dont le premier, le prince Georges, sera lui aussi appelé à régner un jour.

Mais William a d’autres atouts dans sa manche. Jeune et populaire, il souhaite moderniser la monarchie afin de l’adapter aux temps modernes. Il a d’ailleurs prouvé sa stature de roi lors de l’épisode du Coronavirus lorsqu’il a été amené à faire un discours à l’Empire alors que son père, le prince Charles était atteint par le virus. De plus, il bénéficie du soutien des « fans » de sa regrettée mère, la princesse Diana dont le charisme et les nombreuses qualités avait énormément fait pour le regain en popularité de la monarchie. Lady Di était de son vivant, la femme  la plus photographiée au monde. Bien entendu le mari de Kate Middleton n’a aucune intention d’évincer son père, qu’il respecte profondément.

Un prince héritier qui a vécu toute sa vie dans l’attente d’être monarque

Le prince Charles, fils aîné de la reine est tout naturellement appelé à lui succéder. Selon la tradition monarchique britannique, il est l’héritier de la couronne. Ex-époux de la princesse des cœurs et remarié à Lady Camilla Parker-Bowles, duchesse de Cornouailles, le prince de Galles a passé toute sa vie à être formé pour être le successeur de sa mère.

Mais le prince Charles prend de l’âge, il est aujourd’hui âgé de 71 ans et fêtera son 72ème le 14 novembre prochain. Atteint du virus pendant l’épidémie de -19, il en a réchappé et ne semble pas avoir la moindre séquelle. On ne peut que s’en réjouir. Cependant dès lors que ce dernier est appelé à monter sur le trône au décès ou à l’abdication de sa mère, il n’est pas impossible qu’il soit l’un des plus vieux monarques à accéder au trône. Si les experts royaux pensent que Sa Majesté risque de prendre la décision d’abdiquer pour son 95ème anniversaire, Charles serait alors âgé de 73 ans. Mais nul ne sait ce que fera Elisabeth II.

La reine aurait fait son choix

La souveraine anglaise est une femme de devoirs. Elle a toujours pris ses responsabilités, elle a toujours été aux cotés de son peuple. Si elle ne s’est que rarement adressée à la nation en dehors des discours officiels, elle a cependant toujours eu à coeur de respecter les traditions. Si les proches du palais semblent dire qu’en son fort intérieur la reine préférerait céder le trône à son petit-fils, ils précisent aussi que Sa Majesté a un profond respect pour les traditions et qu’il ne lui viendrait à aucun moment l’idée de les transgresser et de mettre un autre que le prince héritier officiel sur le trône d’Angleterre.