Pretty Woman ce soir sur M6 : tout ce que vous ignorez sur le film culte

La comédie romantique culte des années 90 fête ses trente ans ce soir sur M6. L'occasion de (re)découvrir le film culte qui a lancé la carrière de Julia Roberts, irrésistible dans ce rôle de prostituée au grand coeur.

En 1990, Julia Roberts devient une star de cinéma grâce à Pretty Woman, film dont elle est la star aux côtés de Richard Gere. Elle y campe le personnage de Vivian (« Viv »), jeune prostituée qui séduit le riche Edward. Il lui propose 3000 dollars pour passer une semaine avec lui.

Comédie romantique oblige, les deux protagonistes tombent peu à peu amoureux, bien qu’ils appartiennent à deux mondes diamétralement opposés. Mais comme l’amour est plus fort que tout et triomphe toujours, ils finissent heureux ensemble.

Et si les cinémas sont désormais ouverts, vous pourrez aussi profiter de cette comédie ce soir sur M6 dans le confort de votre salon. Un jour avant la nouvelle version d’Incroyable Talent, vous pourrez ainsi rire et pleurer devant cette comédie. Et sachant que demain le dernier volet du Seigneur des anneaux est diffusé sur TF1, vos soirées cinémas à la maison ne sont pas prêtes de se finir.

Pretty Woman : un projet bien plus sombre devait voir le jour

A l’origine, le scénario de Pretty Woman n’était pas si optimiste. Le film s’appelait à l’origine 3000 (en référence à la somme que propose Richard à Vivian pour qu’elle passe la semaine avec lui) et les deux personnages principaux tombaient certes amoureux l’un de l’autre, mais ne finissaient pas ensemble. 

Au contraire, Vivian partait dépenser l’argent gagné grâce à Richard à Disneyland Paris et ils ne se revoyaient plus une seule fois. Si la trame narrative a beaucoup plu à plusieurs studios, cette version ne verra jamais le jour. En effet, quand Disney en a acheté les droits, le film a évolué vers ce que nous connaissons aujourd’hui.

 

Michelle Pfeiffer a refusé le rôle de Vivian

Le casting n’a pas été facile pour la production qui a essuyé un nombre incalculable de refus, notamment en ce qui concerne le rôle de Vivian. Si Julia Roberts est absolument parfaite dans le rôle, sa carrière n’avait pas encore décollé et cela représentait un certain risque pour le studio.

Il préférait en effet se tourner vers une actrice plus connue, pour se garantir une publicité gratuite grâce à sa notoriété. Disney a ainsi proposé le rôle à Michelle Pfeiffer, mais celle-ci a refusé, considérant le film comme rabaissant pour l’image de la femme. 

Malgré son statut de film culte aujourd’hui, Pretty Woman s’est beaucoup fait critiquer lors de sa sortie. Les critiques pensaient du long métrage qu’il était manichéen et fantasmait une image de la femme qui est surannée, celle d’une belle princesse perdue qui a besoin d’un homme (riche) pour la sauver. Cela dépeint également les femmes comme des arrivistes avides d’argent, qui s’intéressent plus aux poches bien remplies d’un homme qu’à sa personnalité. Des groupes féministes n’ont pas hésité à faire savoir leur mécontentement.

Une réalisatrice dit du film qu’il incite les jeunes femmes à se prostituer

Parmi les critiques que reçoit le film, nous pouvons parler de celles tournant autour de la prostitution. La réalisatrice Julia Leigh a présenté en 2011 son film Sleeping Beauty, qui présente une belle et jeune femme (Emily Browning) qui est payée pour prendre un somnifère et dormir aux côtés d’un client, celui-ci pouvant faire ce qu’il souhaite du corps de la jeune pendant son sommeil. 

Un film élégant et très froid, qui a été sélectionné en compétition officielle au Festival de Cannes. Mais alors que sa sortie approchait, il s’est vu interdir aux moins de 16 ans pour « incitation à la prostitution ». 

Pour la réalisatrice, cela est un non sens absolu et elle n’hésite pas à se défendre dans une lettre ouverte en citant justement Pretty Woman. Pour elle, si un film doit être censuré ou interdit pour incitation à la prostitution, c’est bien le film de Garry Marshall puisque Vivian, grâce à sa profession, rencontre un homme riche avec qui elle finit heureuse. Elle repart donc avec l’amour, et l’argent.

View this post on Instagram

The Legend. Giorgio Armani 🌟

A post shared by Julia Roberts (@juliaroberts) on

Julia Roberts adoubée par les critiques

Si le film n’a pas convaincu tout le monde, Julia Roberts a de son côté fait l’unanimité. Elle campe son rôle avec panache et brio, et vous êtes nombreux à être tombé sous son charme. Les critiques n’ont pas manqué de reconnaître la naissance d’une nouvelle grande star, au large sourire et au rire désormais culte. 

La jeune actrice a d’ailleurs été nommée aux Oscars pour sa performance. Si elle est repartie les mains vides de la cérémonie, elle a cependant remporté le Golden Globes de la meilleure actrice dans une comédie. De quoi lancer une carrière brillamment, comme elle l’a prouvé par la suite. Pour information, elle remportera l’oscar quelques années plus tard grâce à Erin Brockovich.

 

Aussi sur M6 :


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.