Noël Gallager : l’ex-membre d’Oasis s’en prend violemment à Ed Sheran et à Taylor Swift ! Une musique trop commerciale !

Noël Gallager pousse un coup de gueule contre les stars actuelles des charts en leur reprochant de ne rien avoir à dire !

Noël Gallagher n’a jamais eu sa langue dans sa poche. Ni ses poings d’ailleurs. On se souvient très certainement de la séparation en live du groupe Oasis. Une fois de plus les frères Gallagher se sont disputés en coulisse. Le groupe Oasis se sépare. Un présentateur informe les participants du festival « Rock en Seine » que le groupe Oasis a un souci et qu’Oasis n’existe plus. Nous sommes le 28 août 2009 : clap de fin pour Oasis. Deux leaders, deux frères, deux égos démesurés deux talents extraordinaires.. et des guitares qui volent bas avant l’entrée en scène, tout comme les noms d’oiseaux et les coups de poings. Les frères Gallagher ne se supportent pas. Ils ne se sont jamais supportés, mais ils ont fait de Oasis le plus grand groupe de pop-rock de leur époque. Onze ans plus tard, les frères ennemis ne se supportent toujours pas. La bagarre du 28 aout 2009 a eu raison du groupe et d’une ou deux guitares, victimes de la rage et de la bagarre des frangins.

Noël Gallagher pense que les musiciens actuels n’ont plus rien à dire

L’ancien membre du groupe Oasis était l’invité du podcast de l’émission de Matt Morgan. Il a donné son avis sur la musique actuelle. Et comme d’habitude, quand c’est un des frères Galagher, c’est toujours cash et sans langue de bois. Noël explique qu’il trouve que les jeunes chanteurs et chanteuses sont super lookés, mais que le fond n’y est pas. Ils sont beaux, tatoués, lookés mais leur ne veut plus rien dire. La rock star indique que la forme prime sur le fond. Et il regrette que les grands artistes n’aient pas de successeurs. Il n’y aura pas d’autre David Bowie ou d’autre Freddie Mercury regrette-il. Et on peut le comprendre. David Bowie et Zizzy Stardust, Freddie Mercury et Bohémian Rapsody étaient de vraies rock stars, des provocateurs, des aliens. Le chanteur et guitariste estime qu’il n’y a plus de réelle dimension artistique et que peu d’artistes osent encore interpeller le public par leur art. Celui qui est à l’origine de tubes comme Wonderwall ou encore Maybe pense que les musiciens s’autocensurent et il en veut pour preuve les véritables campagnes d’intimidation qui peuvent surgir au détour des réseaux sociaux.

Gallagher sous-entend que la musique est devenue trop commerciale

En fait, lors des interventions du musicien on se rend compte qu’il fustige par priorité le caractère commercial voire consensuel de la musique. Noël explique que de son temps, les plus vendeurs étaient les meilleurs. Aujourd’hui dit-il, ce sont des gens comme  Ed Sheran ou qui vendent le plus. Gallagher trouve que les disques sont mièvres.  Et il est vrai que très peu de titres sortent de l’ordinaire. Bien sûr, il y a les titres-phares de l’été mais on est effectivement dans la musique commerciale. Les titres sont formatés pour la radio, qui programment en fonction des plages de publicité. Pour lui, les deux chanteurs ne sont pas des rocks stars. Il est vrai que les deux là ne se servent pas de leur guitare pour rosser leur frangin avant un concert…Mais le chanteur a encore d’autres personnes dans son viseur.

Et un coup de griffe bien senti pour Miley Cyrus

Pourtant l’ex-star de est bien plus rock’n roll que ses deux collègues. Eh bien non, là aussi il y a un problème pour l’anglais. Mais ce n’est pas sa musique que l’homme reproche à la jolie Miley. Il lui reproche l’hyper sexualisation du corps de la femme et là on peut comprendre. Lorsque Miley a abandonné Disney, la jeune femme s’est livrée aux pires provocations sur la scène, allant jusqu’à chanter nue juchée sur une boule de démolition. Et c’est bien dommage car la jeune femme a un vrai talent.