Nick Cordero : ses dernières heures auraient été cauchemardesques, les bouleversantes confidences d’un ami

Le décès de Nick Cordero a laissé le monde people sans voix puisqu’il était apprécié par de nombreuses personnes.

Nick Cordero
Source : capture Instagram @nickcordero1

Il y a quelques mois, une annonce était faite concernant , il était hospitalisé à cause du . Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une maladie mortelle, elle a tué de nombreuses personnes depuis le début de l’épidémie qui a touché le monde entier. Aujourd’hui, la crise sanitaire est toujours d’actualité en France et la situation semble complexe aux États-Unis. Les dernières statistiques montrent une multiplication des cas et même des décès. Nick Cordero avait été hospitalisé au Cedard-Sinai à Los Angeles.

Des mots très durs à lire pour le décès de Nick Cordero

Selon Purepeople, c’est Zach Braff qui a fait quelques confidences concernant son ami à savoir Nick Cordero qui est décédé le 5 juillet dernier. C’est dans un podcast qu’il a décidé de remettre les choses au clair à cause des rumeurs qui ne cessaient de se propager. Certes, il a été touché par le coronavirus il y a trois mois lorsqu’il a été hospitalisé. Cela n’était apparemment plus le cas lors de son décès selon cet homme.

  • Nick Cordero a donc subi les conséquences du coronavirus alors que le virus n’était, semble-t-il, plus dans son organisme.
  • Il aurait alors ravagé son corps alors qu’il était alité à l’hôpital depuis trois mois.
  • Le coronavirus a toutefois eu des conséquences sur ses poumons qui ressemblaient à du gruyère selon les propos de Nick Cordero.

Apparemment, une double greffe aurait peut-être pu aider cet homme qui avait un fils d’un an seulement. Zach Braff estime qu’il avait besoin d’une telle opération qui n’est pas sans conséquence. Selon lui, cette intervention ne peut être envisagée que si la santé est bonne et ce n’était apparemment pas le cas pour Nick Cordero. Ce dernier était donc maintenu en vie grâce à des machines et si ces dernières s’éteignaient, il ne pouvait plus subvenir à ses besoins. Pour qu’il puisse survivre, il aurait également été contraint de subir une amputation conséquente. Il révèle que les bouts de ses doigts et de ses orteils étaient sur le point de noircir.

Une première amputation pour Nick Cordero

Lorsqu’il a été atteint du coronavirus, des complications auraient été identifiées. Selon le magazine people, l’acteur a subi une première intervention de sa jambe droite. Cette dernière avait été amputée pour qu’il puisse survivre, mais cette solution était éphémère. Les révélations de son ami font froid dans le dos et elles permettent aussi de comprendre les ravages du coronavirus. Cette maladie ne doit pas être prise à la légère puisque les conséquences sur la santé sont réelles. Alors lorsque l’on sait que certains jeunes Américains organisent des soirées Covid aux États-Unis pour de l’argent, cela peut clairement faire bondir. Ils mettent donc leur vie en danger, mais également celle de leurs proches comme avait pu le préciser une élue.

L’ami de Nick Cordero révèle qu’il aurait eu besoin d’un pacemaker, mais également d’un ventilateur pour que les poumons fonctionnent ainsi qu’une dialyse pour les reins. Il n’était pas toujours conscient, il pouvait communiquer avec son regard, mais cela était assez occasionnel selon Zach Braff. Après un long et douloureux combat tout en traversant les enfers du coronavirus, il est décédé alors qu’il était âgé seulement de 41 ans. Son ami révèle aussi que son épouse n’a pas pu être consolée physiquement, car elle se trouvait à trois mètres d’eux.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.