Nabilla : ses craintes par rapport à la sociabilité de Milann qui ne sort pas et pleure

Sur son compte Instagram, Nabilla ne cesse de partager des clichés ou des vidéos de son fils Milann, elle propose aussi ses inquiétudes.

Nabilla
Source : capture Instagram @nabilla

Si vous souhaitez suivre les péripéties de la petite famille Vergara, vous avez rendez-vous sur le réseau social de Thomas ou de puisqu’ils partagent tous les jours de nouveaux clichés et des vidéos. Via des stories, vous avez l’impression de faire partie de leur quotidien puisque les deux tourtereaux partagent de nombreuses informations. Même si le couple possède un jardin avec quelques secrets relatifs à leur vie privée, ils évoquent tous les sujets, dont leur enfant prénommé Milann.

Nabilla
Source : capture @nabilla

Le problème de confinement pour Nabilla

Finalement, les craintes de Nabilla sont semblables à celles de toutes les mères qui ont eu un enfant il y a quelques mois. Avec le confinement, il n’y a pas eu de crèche ou encore de nounou et même de promenades dans les parcs. De ce fait, les enfants en bas âge sont isolés et vous savez sans doute que cette période est primordiale pour leur socialisation. Toutefois, un second problème de taille doit être pris en compte par la petite famille.

Nabilla
Source : capture Instagram @nabilla
  • Dubaï a également été confiné pour tenter de supprimer le coronavirus, mais il y a désormais de fortes chaleurs.
  • En effet, comme peuvent le préciser Nabilla et Thomas, les températures atteignent plus de 40 degrés.
  • Cet environnement très étouffant peut finalement être dangereux pour Milann qui ne peut donc pas sortir comme sa mère le voudrait.

Par conséquent, l’enfant du couple sort très rarement de la petite maison et il n’a pas l’occasion de voir du monde. Les inquiétudes alors de Nabilla sont au rendez-vous, car son fils sera-t-il sociable ?

Nabilla
Source : capture Instagram @nabilla

Selon Nabilla, Milann pleure face à des inconnus

Comme l’enfant n’a pas l’habitude de voir d’autres personnes que son père et sa mère, il peut alors pleurer lorsqu’il se retrouve aux côtés d’individus. Selon la jeune femme qui s’apprête à quitter sa maison, Milann pleure et elle aimerait bien qu’il fasse des activités, cela lui permettrait de se sociabiliser un peu plus. En effet, cette situation a été clairement difficile et entre le coronavirus et les températures élevées, la petite famille n’a pas forcément l’occasion de sortir puisque l’environnement est très étouffant. Elle a pu d’ailleurs le préciser dans certaines de ses stories, lorsque les températures grimpent à plus de 40 degrés, vous n’avez pas la même sensation de chaleur que celle identifiée en France.

De ce fait, vous avez l’impression de suffoquer à Dubaï et la chaleur est alors écrasante. Même si Milann n’a pas l’occasion de sortir autant de fois que sa maman le voudrait, il semble très éveillé puisqu’il a déjà acquis les déplacements avec une grande efficacité. Il touche à tous les objets qu’il peut trouver et il suffit de regarder les vidéos pour être immédiatement sous le charme de ce petit garçon de quelques mois.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.