Mort de Robert Herbin, ancien entraineur mythique de Saint-Etienne

C’est une légende du football français qui s’est éteinte la nuit dernière. Robert Herbin, joueur et ensuite entraîneur de l’équipe de football de l'AS Saint-Étienne, est mort lundi 27 avril à l’âge de 81 ans.

Robert Herbin - DR

Ce matin, la ville de et les amoureux du ballon rond sont en deuil. En effet, la mort de marque la fin d’une époque. Il restera dans les mémoires comme la figure de proue du parcours phénoménal de l’AS Saint-Etienne en coupe d’Europe en 1976. Une épopée exceptionnelle de l’histoire du football français.

Robert Herbin, joueur mythique des Verts -source AFP

Robert Herbin était rentré à l’hôpital de Saint-Etienne, mardi 21 avril, en raison de problèmes pulmonaires et cardiaques, sans lien apparent avec la pandémie de Covid-19. L’homme a montré une fidélité exceptionnelle à son club. Joueur et ensuite entraineur des Verts, il a rapidement pris le surnom de Sphinx.

Une épopée légendaire en coupe d’Europe

L’homme a bâti un palmarès exceptionnel. Seul regret, la défaite en finale de coupe d’Europe, en 1976 face au club allemand du Bayern de Munich. On se souvient des poteaux carrés qui ont empêché les joueurs de Saint-Etienne de l’emporter. Le parcours de l’AS Saint-Etienne en 1976 a beaucoup marqué les esprits de toute une génération. On se souvient encore du défilé de l’équipe sur les Champs-Élysées. L’équipe avait été ovationnée par des milliers de fans.

Robert Herbin sur les Champs-Elysées – source AFP

La mémoire de Robert Herbin a été saluée par les grands noms du Football français, à l’image du journaliste Jacques Vendroux. Ce mardi 28 avril, son portrait s’affiche à la Une du journal sportif l’Équipe. Après Michel Hidalgo, il y a quelques semaines, c’est une autre légende du football français qui s’éteint.

Un joueur phare des Verts et un entraineur stratège

Né en 1939, à Paris, Robert Herbin a été détecté au milieu des années 1950 par P. Garonnaire, recruteur de l’équipe de Saint-Etienne. Dans les années 1960, c’est un joueur clef des Verts. Il fut pendant le capitaine de l’équipe. Phénomène rare, Robert Herbin n’a connu qu’un seul club comme joueur. Il fut champion de France à quatre reprises en tant que joueur. Il compte aussi une vingtaine de sélections en équipe de France.

Après une blessure au genou, il a été contraint de cesser sa carrière de joueur. Il deviendra ensuite l’entraineur des Verts. Il a signé de nombreux succès en championnat de France comme en Coupe d’Europe. L’homme fut un visionnaire et un stratège. Il a mis en place une préparation physique particulièrement exigeante lors des entrainements. Il a recruté Michel Platini.

Robert Herbin, légende des Verts – source AFP

Au début des années 1980, un litige avec le président du club Roger Rocher, entraine la fin de son aventure avec les Verts. C’est l’affaire de la fameuse « Caisse noire ». Il poursuivra sa carrière en devenant entraineur de Lyon, Strasbourg et de l’équipe francilienne du Red Star dans les années 1990. En 1983, il a publié ses mémoires « On m’appelle le Sphinx », dans lesquels il est revenu sur son parcours exceptionnel.

 


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.