Mort de Jean-Luc Delarue : quand son fils commence à se poser des questions difficiles !

Cela fait maintenant neuf ans que Jean-Luc Delarue est mort à la suite d’un cancer de l’estomac. Cette tragique disparition ainsi que le vide qu’elle a laissé hantent toujours son fils Jean de 14 ans. Difficile à vivre sans doute, le jeune adolescent est encore un peu loin de pouvoir enfin se séparer de cette douleur. On vous en dit plus dans la suite.

Un décès qui laisse des plumes

 

Le 23 août dernier annonçait le neuvième anniversaire de la mort de Jean-Luc Delarue. Mort à cause d’un cancer de l’estomac et du péritoine, l’homme a laissé derrière lui son unique fils, Jean. Ce dernier est né de sa relation avec Elisabeth Bost. Disparition tragique, cela a laissé un énorme vide pour le petit garçon qui était alors âgé de 5 ans seulement.

Depuis, Jean essaye de travailler le souvenir de son père et envisage de se révéler sans cette image paternelle. L’épreuve complexe que vit le jeune garçon n’a pas laissé sa mère indifférente. Celle-ci a d’ailleurs pris la peine d’y consacrer des pages dans un livre récemment sorti. Dans ‘’Grandir avec l’absence’’ aux éditions Robert Laffont, Elisabeth Bost relate le vécu de son fils. La journaliste de 42 ans y fait figurer toutes les questions qui pourraient tourmenter son fils après ce tragique événement.

On peut y lire « Jean n’était alors plus un enfant de cinq ans et demi, il devenait orphelin de père ». Il serait même allé jusqu’à demander si son père pouvait l’entendre : « Est-ce qu’il m’entend ? » disait-il.

Ce deuil douloureux qui hante Jean ne l’autorisait pas à laisser entrevoir son chagrin. Pourtant, sa mère était convaincue que ses rêves et cauchemars donnaient beaucoup de signes.

Elisabeth Bost a essayé de lui faire surmonter cette épreuve

L’inquiétude et le bouleversement engendrés par le chagrin de son fils ont fait prendre des initiatives à sa mère. La chroniqueuse de l’émission ‘’Le grand 8’’ a cherché des résolutions. Elle a en effet essayé de trouver à ce dernier des figures paternelles qu’il pouvait prendre en exemple.

Elle était déterminée à lui démontrer que même sans père, il lui était possible d’accomplir des choses extraordinaires. Elisabeth Bost a assuré dans les colonnes de Télé-Loisirs en janvier 2019 que ce livre est une preuve de son effort pour Jean. Selon elle, il pourrait également servir à tous les enfants dans une situation identique.

 

D’après la mère de Jean, de nombreuses situations lui rappellent chaque jour l’absence de quelqu’un. La scolarité de Jean Delarue-Bost n’a du tout pas été respectueuse de la norme. Plusieurs de ses camarades avaient du mal à le prendre au sérieux lorsqu’il expliquait que son père était décédé. 

Sa mère a cependant confié qu’il apprend désormais à vivre comme un ado de son âge. Jean Delarue-Bost est joyeux, aime faire des repas, adore sa communauté. Néanmoins, il garde dans son cœur quelques moments de vagues.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » People » Mort de Jean-Luc Delarue : quand son fils commence à se poser des questions difficiles !