Melania Trump : voilà pourquoi elle n’a pas voulu s’installer à la Maison-Blanche après l’élection de son mari !

Lors de l'élection de Donald Trump à la tête des Etats-Unis, en2016, Melania Trump avait refusé de prendre ses quartiers à la Maison-Blanche et ce pendant plusieurs mois. Pourquoi une telle décision ?

Melania et Donald Trump
Source : Wikimédia

Le 26 avril, Donald Trump, actuel président des États-Unis, a tenu à souhaiter un joyeux anniversaire à son épouse, Melania, avec ce tweet quelque peu laconique : « Happy Birthday à Melania, notre super First Lady ! ». Ce dimanche, célébrait en effet ses 50 ans, l’occasion de revenir sur l’une de ses décisions les plus marquantes, jusqu’ici restée incompréhensible pour beaucoup d’Américains : son refus de s’installer à la Maison-Blanche après l’élection de son mari.

 

Melania Trump et les Premières dames
Légende : Wikimédia

 

Melania Trump a souhaité rester à New York pour la scolarité de son fils, Barron

 

Melania Trump, qui demeure dans l’ombre de son mari depuis le début de son mandat, a longtemps préféré oeuvrer dans l’ombre et s’inscrire dans la lignée des First Lady discrètes et plutôt effacées. Ainsi, en 2016, lorsque a remporté la présidence des États-Unis, Melania Trump n’a pas souhaité emménager au sein de la Maison-Blanche. La First Lady a préféré rester à New York afin de permettre à leur fils, Barron, de poursuivre ses études.

« Il est évidemment compliqué de faire changer d’école leur fils de dix ans au milieu de l’année scolaire », confiait à ce propos le directeur de la communication de l’équipe de transition présidentielle de Trump.

Barron Trump, scolarisé à la Columbia and Preparatory School lorsque son père a été élu président, préférait ne pas changer d’établissement scolaire en cours d’année. Le jeune homme a donc pris le temps de terminer ses études dans cette prestigieuse école privée de l’Upper West Side. Barron et sa mère Melania sont donc restés tous les deux vivre dans la fameuse Trump Tower, située en plein coeur de la Grosse Pomme. Mère et fils résidaient alors dans un prestigieux triplex situé sur la Cinquième avenue. Melania et Baron Trump ont finalement pris leurs quartiers à la Maison-Blanche au mois de juin. Ce jour-là, Melania Trump a partagé un cliché de l’obélisque du centre de la capitale américaine sur son compte Twitter, écrivant : « Hâte d’avoir des souvenirs dans notre nouvelle maison ! #déménagement ».

 

Melania Trump
Source : Wikimédia

Les frais de sécurité de Melania Trump au coeur d’un scandale

 

Cet emménagement à la Maison-Blanche a fait des heureux et notamment les policiers new-yorkais. En effet, après l’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis, c’est la NYPD qui a été chargée d’assurer la sécurité de la Première dame et de son fils. D’ailleurs, les frais de protection sont particulièrement élevés, puisque la sécurité de Melania Trump et de son fils Baron ont été estimés à 130 000 dollars par jour, des frais particulièrement décriés.

À l’époque, ce montant exorbitant avait d’ailleurs déclenché des pétitions demandant à ce que la First Lady déménage à New York et assume toute seule ses frais de protection.

Depuis, le fils du président des États-Unis, Barron Trump, continue sa scolarité dans la prestigieuse école de St. Andrew’s. « L’établissement est connu pour sa communauté diversifiée et son engagement envers l’excellence académique, se réjouissait d’ailleurs à ce propos Melania Trump. La mission de St. Andrew’s est de connaître et inspirer chaque enfant dans une communauté inclusive dédiée à un enseignement, un apprentissage et un service exceptionnels. »


Cécile Ducommun

Cécile Ducommun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Barbanews, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.