Melania Trump : ce petit ami largué du jour au lendemain !

Melania Trump est loin d’être une femme soumise. Il est fort probable que les gens se trompent à son sujet.

Melania Trump
Source : Wikimédia

Melania Trump a fait l’objet de nombreux fantasmes. Beaucoup ont vu en elle une belle potiche, certains s’évertuaient même à décrire une femme craintive et victime de son mari. De plus, le fait que l’ancienne mannequin ne s’installe pas à Washington de suite avait fait parler et certains y voyaient une du . En fait, l’ancien mannequin ne semble pas être aussi soumise que cela. Et la « princesse » Ivanka comme la surnomme Melania qui croyait réussir à supplanter la femme de son père dans la s’y est cassé les dents. Melanija Kvas est et restera Melania Trump la First Lady. Et l’ancien mannequin semble visiblement être très loin de l’image de belle potiche que certains ont d’elle.

Une femme de caractère

En effet, la première dame est  une femme de caractère. Certes sa belle-fille avait réussi à la piéger avec un discours plagié, mais elle ne se laisse pas faire. Ainsi la First Lady ne s’est pas gênée pour grimacer lorsque la fille de Trump l’a snobée. En définitive c’est à Ivanka que cette scène donne mauvaise réputation. La vidéo de l’épouse faisant la grimace a fait le tour du monde. Mais un mannequin sait exactement ce qu’il fait devant un objectif. Elle savait très bien qu’en grimaçant la vidéo ferait le buzz. Et que cela mettrait en avant la fille de Trump et son mauvais comportement envers sa marâtre. Cette fois-ci c’est Ivanka qui s’est fait piéger par sa belle- mère, et de la façon la plus subtile qui soit.

View this post on Instagram

#InternationalYouthDay2020 #BeBest #Repost @firstladieslibrary • • • August 12 is International #YouthDay. Many First Ladies have championed youth-focused initiatives during their time in the White House, including Nancy Reagan, Barbara Bush, @laurawbush, @michelleobama, and current @flotus Melania Trump. Melania’s “Be Best” initiative focuses on the major issues facing children today with an emphasis on well-being, online safety, and opioid abuse. The First Lady stated that, “It remains our generations moral imperative to take responsibility and help our children manage the many issues they are facing today, including encouraging positive social, emotional, and physical habits…”

A post shared by First Lady Melania Trump (@flotus) on

Ivanka avait tenté de prendre la place de la First Lady

En effet, il faut savoir que beaucoup de gens n’aiment pas vraiment Ivanka qui a tendance à faire des effets de manches. Il ne faut pas oublier qu’elle s’était fait ignorer par la directrice du FMI et d’autres chefs d’états lorsqu’elle avait voulu entrer dans une de leur conversations à la Maison Blanche. Bref Melania a fait d’une pierre deux coups. Il est vrai qu’Ivanka avait essayé de se faire attribuer le bureau de l’épouse de son père en demandant à ce que ce bureau soit dorénavant attribué à la  » First Family ». Visiblement le ridicule ne tue pas, mais Ivanka a fait chou blanc avec son idée saugrenue pour évincer Melania. Bref, elle a su, tout en élégance, tenir tête à la jeune  intrigante . De toute façon, la mannequin a pris ses précautions, elle a d’abord renégocié son contrat de mariage avant de venir s’installer à la Maison Blanche. En effet, elle voulait mettre Baron, le fils qu’elle a avec Trump sur un pied d’égalité avec les autres enfants de Trump avant de rejoindre la capitale.

 Melanija Knaus savait déjà ce qu’elle voulait

Melania est née en ex-Yougoslavie. Cette région est aujourd’hui devenue la Slovénie. Et déjà à l’époque elle savait ce qu’elle voulait. Son ancien petit ami témoigne. Le couple sortait ensemble. Mais la jeune fille ne rêvait que de mannequinat et de . Elle rêvait d’une carrière à l’étranger. L’homme explique qu’il roulait en moto quand il a vu une grande et très belle jeune fille marcher dans la rue. Il a expliqué qu’en plus elle était très bien habillée.  il a donc fait demi-tour pour aller parler à cette belle créature et c’est ainsi que  la jeune Melanija a passé l’été de ses 21 ans avec le jeune motard. Il l’avait perdu de vue quand l’automne venu, sa petite ami a quitté la Slovénie pour Paris et Milan. Elle avait trouvé du travail en tant que mannequin. Il l’avait revu à New York en 2000 et son ancienne petite amie lui avait expliqué qu’elle voyageait entre Fort Laudertale ( Floride) et New-York. Peu de temps après, la relation avec Trump sera officialisée.