Meghan réfute être vegan et avoir interdit à Harry de chasser !

Meghan ne veut pas qu’on dise qu’elle est vegan, ou encore qu’on l’accuse d’avoir interdit la chasse à Harry.

Meghan et Harry
Source : capture Instagram @sussexroyal

Décidément, le livre « finding freedom » , biographie rédigée par des journalistes qui semblent assez proches du , est une mine d’informations positives sur les . D’ailleurs l’ouvrage donne grandement l’impression que c’est un livre qui a été écrit pour les Sussex contre les Cambridge. En effet, autant le couple de Cambridge est présenté comme étant du coté des méchants, autant les Sussex prennent le beau rôle. Et il faut quand même relever que la biographie les présente souvent comme des victimes de la royauté. Pire, alors que Harry connaît très bien les règles du monde privilégié dans lequel il est né, il se plaint d’être moins considéré que son frère. Or, Harry sait qu’il est le fils cadet du prince héritier. Il est donc un peu surprenant qu’il vienne pleurnicher pour cela. Il n’est pas né dans un bidonville ou dans un bagne. De l’autre coté, cet ouvrage transpire la jalousie de Meghan envers Kate. Là aussi, l’américaine connaissait les règles en épousant celui qui est devenu le numéro 6 dans l’ordre de succession au trône depuis la naissance du prince Louis. En tout cas l’ouvrage prétend révéler que Meghan n’aurait pas interdit la chasse  à son mari.

L’épisode de la chasse lors de la fête de Noël 2018

Harry avait été absent de la traditionnelle partie de chasse qui a lieu tous les ans sur les terres royales. Il n’en a pas fallu plus pour que les journaux accusent la nouvelle duchesse d’avoir interdit à son époux d’y participer. Selon cet ouvrage, décidément bien complaisant avec les Sussex, le motif n’avait rien à voir avec Meghan. Mieux, le livre estime que c’est tout simplement une invention de la presse pour salir la duchesse. Cette explication est une explication comme une autre. Mais il faut quand même se souvenir qu’au début la presse anglaise avait accueilli la jeune femme avec enthousiasme. En effet, pour la presse anglaise, la jeune américaine était la femme idéale pour Harry. Les journaux espéraient que la jeune femme libérerait le palais de sa naphtaline. En fait, Harry étant tout jeune marié avait préféré rester avec sa femme plutôt que d’aller à la chasse. Toujours est-elle qu’elle dément lui avoir interdit cette activité sous prétexte de veganisme. Meghan n’est pas vegan et elle tient à ce que cela se sache.

Meghan ne serait pas vegan non plus

Il est vrai que des rumeurs de veganisme ont couru sur la femme de Harry. Selon l’ouvrage finding freedom, qui aurait recueilli l’information chez la demi-sœur et le frère de Meghan, cette dernière ne serait pas adepte du concept. Il est vrai que la jeune femme avait largement expliqué à la presse que Harry l’avait demandé en mariage alors qu’elle était en train de cuisiner un poulet. Il est évident que si l’ avait été vegan, elle aurait été en train de cuisiner un steak de soja ou tout autre plat végétalien pour son homme. Par contre, il est possible que l’engagement de l’actrice en faveur des animaux ait prêté à confusion.

La duchesse défend la cause animale

L’actrice a toujours eu à coeur de défendre les animaux. Ainsi il est fort probable qu’une confusion ait eu lieu la concernant. En effet, alors qu’elle était déjà l’épouse du prince Harry, la Peta lui avait souhaité un joyeux anniversaire et envoyé un cadeau. Pour la Peta c’était le moyen le plus simple d’attirer l’attention du grand public sur la cause animale. Il suffisait d’offrir un sac vegan à la nouvelle duchesse anglaise. Il est fort probable que ce soit ce cadeau qui a porté à confusion. De plus, Meghan est très sensible à la cause animale. Ainsi les deux éléments ensemble, sont sans doute à l’origine de la de veganisme de la duchesse.