Meghan Markle : ses confidences concernant les critiques et la gestion de celles-ci

En visioconférence avec le magazine Fortune, l’actrice a fait quelques confidences au sujet des rumeurs à son sujet des polémiques qu’elle enclenche sans le vouloir.

Meghan Markle
Source : capture Instagram @meghanmarkle_official

S’il y a une personnalité qui fait naître bien des polémiques, c’est bien . L’actrice américaine a vu sa popularité exploser lorsque sa relation avec le Prince Harry a été officialisée. A partir de cet instant, bien des rumeurs ont couru à son sujet. On la dit vicieuse, manipulatrice. Harry aurait changé depuis sa rencontre et même ses amis proches refuseraient désormais de lui parler. Meghan Markle se retrouve souvent au coeur de nombreuses polémiques.

Et cette réputation sulfureuse ne s’est pas arrangée avec ce qui est appelé le Megxit. Harry et Meghan ont en effet décidé de renoncer à leurs engagements et devoirs royaux pour partir vivre aux États-Unis. Il faut dire que jamais la jeune femme ne s’est sentie intégrée en Angleterre, et que sa volonté de poursuivre sa carrière (ce qui aurait été impossible autrement) était plus forte que tout. Avec leur fils Archie, ils se sont donc envolés de l’autre côté de l’océan Atlantique. 

Une prise de parole politique qui ne passe pas

La jeune femme est revenue sur la récente polémique la concernant. Elle a en effet récemment pris la parole pour parler des futures élections présidentielles à venir, et invite le peuple à voter. « Tous les quatre ans, on nous dit la même chose, que c’est l’élection la plus importante de notre vie. Mais celle-ci l’est. Quand nous votons, nos valeurs se transforment en action et nos voix sont entendues. Votre voix vous rappelle que vous comptez, parce que c’est le cas et vous méritez d’être entendu. »

Si cette invitation au vote est neutre et ne semble pas avoir de couleur politique, elle avait en août dernier expliqué qu’un changement été nécessaire, ce qui sous-entend évidemment qu’elle invite plutôt les citoyens à voter pour le camp démocrate afin que ne soit plus président. Et cela a fortement agacé certains internautes et journalistes, qui trouvent cette prise de position indigne d’une représente royale, qui se doit de rester neutre.

View this post on Instagram

❤️ @meghanmarkle_official — I wanted to share an update on this page that I hope will change a lot here. I limited all the comments, only followers can comment. The hateful comments became too much lately unfortunately and this is a page for positivity only. Nobody needs to see all those negative opinions that some people think they should express, that they think the world needs to hear. Let people live their lives and only speak when you make the world a little better. There are enough bad things going on in this world and nobody is waiting for negativity. Of course you are allowed to give your opinion, but do it in a objective and respectful way and don’t bring someone down because they simply have a different opinion than you have. Tomorrow I will go on a little further about this. Let’s spread positive vibes ❤️

A post shared by Meghan Markle 🔵 (@meghanmarkle_official) on

Meghan Marle souhaite éteindre la

Mais selon la principale intéressée, ses mots ne sont en aucun porteur d’un quelconque scandale. Et elle demande aux personnes de plus s’intéresser et comprendre ce qu’elle dit, plutôt que de suivre la mouvance des polémiques et des fake news.

« Si vous repensez à tout ce que j’ai dit, ce qui finit par poser problème, c’est l’interprétation que les gens en font. Mais si vous écoutez ce que je dis, en fait, il n’y a pas lieu de polémique« . Elle a par la suite développé sa vision avec la citation de Georgia O’Keeffe : « Je l’ai déjà réglé pour moi-même donc la flatterie et la critique disparaissent et je suis plutôt libre. »

Meghan Markle veut lutter contre les fake news

Le plus important pour la comédienne, c’est évidemment la lutte contre les fausses informations qui se répandent avec une facilité déconcertante et qui sont évidemment dangereuses. Récemment, Selena Gomez demandait à Mark Zuckerberg de gérer au mieux ce flux d’informations faux sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram, surtout en cette période d’élection. Et Meghan Markle partage logiquement cet avis :

« Nous devons tous miser sur quelque chose de vrai, et nous avons besoin de médias et de sources d’information fiables qui nous disent la vérité… Quand vous savez que quelque chose est faux, signalez-le, parlez-en« .

La jeune femme a conclu cette interview en parlant de son déménagement aux États-Unis. Elle semble bien plus à l’aise dans ce pays qu’en Angleterre, où elle apparaissait triste, et fermée. On se rappelle tous de son regard empli de tristesse lorsqu’un journaliste anglais lui a demandé, il y a quelques mois, comment elle se sentait. Désormais, elle vit plus heureuse que jamais avec son fils et son mari, loin des préoccupations de la couronne :

« Pour moi, cela a été incroyable de passer du temps avec mon mari et regarder notre petit grandir, et c’est là que s’est portée notre attention. En plus, bien sûr, de savoir comment nous pouvons prendre part au changement d’énergie que tant de gens demandent en ce moment et tout ce que nous pouvons faire pour aider dans ce domaine. »


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.