Meghan Markle devenue « snob » ? Ses amis disent ne plus la reconnaître

Afin de vivre au mieux son second mariage auprès du prince Harry, l’ancienne actrice Meghan Markle aurait choisi d’écarter de nombreuses connaissances de sa nouvelle vie. Une sorte de grand ménage pour faire fi du passé, que d’anciens amis condamnent. A leurs yeux, la duchesse de Sussex aurait bien changé en quelques années.

Meghan Markle
Source : Compte Instagram @meghanmarkle_official

Aujourd’hui mariée au prince Harry, et mère de leur fils, le jeune Archie, Meghan Markle n’a pas toujours été membre de la famille royale d’. Par le passé, la duchesse de Sussex menait une vie d’ à Hollywood, une période de sa vie où l’épouse du fils de Lady Di vivait avec un autre homme : le producteur Trevor Engelson.

Un premier mariage pour Megan Markle qui divorce en 2013, après une union de seulement deux ans. Dès 2016, l’actrice fait la rencontre du prince Harry et entame avec lui une relation amoureuse, rendue officielle quelques mois plus tard, relation qui conduira la jeune femme à repenser certains aspects de sa vie.

De grands changements depuis sa relation avec le prince Harry

Au fur et à mesure de sa relation avec le frère du , a en effet dû mettre derrière elle son métier d’actrice, sa relation aux réseaux sociaux, ou ses tenus vestimentaires jugées trop glamour.

Des modifications que l’Américaine aurait poussé plus loin, allant jusqu’à réaliser un grand ménage dans ses anciennes fréquentations. Un comportement jugé prétentieux selon certains de ses amis. « Elle n’était pas une actrice si célèbre que ça et pourtant, elle se comportait comme si elle était devenue une star. Certains de ses amis ont dit qu’ils ne la reconnaissaient plus, qu’elle jouait les ‘snob’ « , a révélé son frère Thomas Markle Jr.

D’autant que plusieurs sources dépeignent actuellement la duchesse de Sussex comme une jeune femme fortement attirée par la gloire et la notoriété.

Dans le numéro de Zone Interdite diffusé ce mercredi 19 août, l’historien et spécialiste des Etats-Unis François Durpaire s’est laissé aller à une analyse de Meghan Markle, dans les choix qui l’ont conduit à son premier mariage : « C’est d’abord une relation d’amitié qui va se transformer en quelque chose de beaucoup plus intime, ce qui fera dire des années plus tard que, déjà, dans l’esprit de Meghan Markle à cette époque, il y a une arriviste, qui épouse un producteur pour arriver à ses fins ».

Une théorie que certains approuvent, au vu de l’explosion professionnelle de l’actrice, l’année de son mariage (Meghan Markle décroche alors le rôle de Rachel Zane dans la série Suits, série diffusée plusieurs années durant à la télévision américaine).

View this post on Instagram

𝐌𝐞𝐠𝐡𝐚𝐧 𝐚𝐧𝐝 𝐇𝐚𝐫𝐫𝐲 𝐬𝐢𝐠𝐧𝐞𝐝 𝐮𝐩 𝐚𝐬 𝐬𝐩𝐞𝐚𝐤𝐞𝐫𝐬 𝐟𝐨𝐫 𝐬𝐭𝐚𝐫-𝐬𝐭𝐮𝐝𝐝𝐞𝐝 𝐍𝐘𝐂 𝐚𝐠𝐞𝐧𝐜𝐲 — @meghanmarkle_official “A source confirmed that the couple is on the books with the Harry Walker Agency, who also work exclusively with former president Barack Obama and his wife Michelle, as well as Bill Clinton and his wife, former Democrat candidate Hillary Clinton. Meghan’s friend Serena Williams is also one of the exclusive names on the list. According to a source they will be joining discussions and making speeches on “racial justice, gender equity, mental health, the environment” – and won’t be talking about the Royal Family.” #meghanmarkle #meghanmarklenews #meghanandharry

A post shared by Meghan Markle 🔵 (@meghanmarkle_official) on

Une obsession de la célébrité ?

La création du blog de Meghan Markle, à l’époque, concentre également les critiques. Selon certains, l’actrice aurait vu avec ce projet une façon de garantir sa présence sur le devant de la scène, dans l’éventualité où la série viendrait à s’arrêter brutalement.

Autrice de l’ouvrage « Meghan et Harry », Lady Colin Campbell s’est exprimée à ce sujet : « Elle rencontre des gens qui vont lui donner l’idée de rentrer dans cet univers d’influenceurs et d’influenceuses. Elle va devenir elle-même une influenceuse et se construire sa propre communauté qui va suivre les faits et les gestes de Meghan Markle. »

Selon l’autrice, chaque décision professionnelle de l’ancienne actrice aurait été guidée vers un désir de lumière et de célébrité. A bientôt 40 ans, Meghan Markle considérait -selon Lady Colin Campbell- le prince Harry comme « un simple accessoire » afin de parvenir à mener la vie qu’elle désire.

Des propos poussés plus loin : « L’Angleterre n’est pas suffisante pour elle, toute la vie de Meghan est un numéro ».

View this post on Instagram

Such a beautiful couple ❤️❤️ @meghanmarkle_official

A post shared by Meghan Markle 🔵 (@meghanmarkle_official) on


Emma Leroux

Emma Leroux

Récemment diplômée d'une école de journalisme, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.