Masque obligatoire sur les plateaux TV : le coup de gueule énorme de Pierre Ménès

Il s’insurge contre une mesure annoncée par le gouvernement. Pierre Ménès ne semble pas en adéquation avec la manière de la ministre du Travail de gérer la crise du Coronavirus. Sur son compte Twitter, le spécialiste du football a tenu à exprimer ses opinions.

Source : Compte Instagram @menes_pierre

Si la ministre du Travail Elisabeth Borne évoque la potentielle obligation de porter le masque dans toutes les émissions de télévision dès la rentrée prochaine, il semble que Pierre Ménès ne l’entende pas de cette oreille.

Le journaliste de Canal + n’a pas souhaité garder sa langue dans sa poche, et s’est saisi de ses réseaux sociaux pour partager son désaccord.

Une attaque directe vers Elisabeth Borne

« Des masques sur les plateaux TV ? Super, on va rien entendre. Les distances sont respectées. Qu’on nous lâche maintenant, c’est insupportable », a lancé Pierre Ménès sur Twitter. Une façon équivoque de désigner la politique menée par Elisabeth Borne.

Lors de son passage sur BFM TV ce mardi 18 août, la ministre avait sous-entendu qu’une telle mesure était en cours de réflexion. « A priori, nous sommes là dans un espace fermé donc sans doute devons-nous aussi porter le masque», expliquait-t-elle en soulignant le risque de propagation du virus via les aérosols : « On voit bien que si on est très éloigné dans la même pièce, on a une très bonne ventilation, sans doute ce risque est minimisé ».

Une décision qui s’appliquerait de façon systématique pour toutes les entreprises, en particulier dans les « open spaces ».

Un coup de gueule de plus pour

Il ne s’agit pas là d’un premier coup de gueule pour le journaliste sportif. Ce mardi 18 août, Pierre Ménès faisait part d’un autre de ses mécontentements. A ses yeux, la décision de la LFP de reporter le match entre Saint-Etienne et l’OM pour cause de , lui semblait injustifiée.

Au mois de juillet déjà, Pierre Ménès prenait la parole sur Twitter pour remettre en question les décisions prises par mesure sanitaire dans le cadre de la pandémie.

« A quand une voix pour s’élever protester négocier ? A part geindre nos présidents savent-ils faire quelque chose ? », publiait-il sur son compte, pointant du doigt la décision de maintenir à 5 000 la jauge autorisée de supporters dans les stades lors de la reprise des matchs en France.

Une rentrée en grande forme

Il semble que Pierre Ménès soit actuellement dans une forme olympique.
Le journaliste n’hésite pas à prendre la parole sur tous les sujets qui lui semblent contestable, et côté foot, le spécialiste n’a pas hésité à donner son avis, une fois encore.

Pour lui, le célèbre PSG n’aurait pas la moindre chance de remporter la Ligue des Champions qui se dispute actuellement : « On va attendre avec impatience la finale de dimanche entre le PSG et le Bayern. Une affiche que beaucoup avaient pronostiquée (…) si on a droit au Bayern du 8-2, Paris n’a aucune chance » affirmait Pierre Ménès.

L’occasion pour lui de pousser un coup de gueule supplémentaire, en critiquant les performances de Neymar et de Mbappé lors des derniers matchs.

« À la différence des Lyonnais, les Parisiens devront se montrer réalistes. Ce qui n’a pas précisément été le point fort des joueurs de Tuchel jusqu’ici… » a affirmé Pierre Ménès.

View this post on Instagram

Un petit jeune qui devrait aller loin @k.mbappe29

A post shared by Pierre Ménès (@menes_pierre) on

 


Emma Leroux

Emma Leroux

Récemment diplômée d'une école de journalisme, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.