Maddy Burciaga : L’ancienne candidate de télé-réalité serait-elle l’initiatrice d’une arnaque ? Les rumeurs circulent !

Depuis plusieurs jours, des rumeurs circulent sur l’implication de Maddy Burciaga dans une grave affaire d’arnaque. La jeune femme en colère s’est exprimée pour laver son nom, mais rien n’y fit, car le problème prend de l’ampleur et sa réputation est désormais entachée par cette histoire.

Maddy Burciaga
Source : capture Instagram @maddyburciaga

Maddy Burciaga est une influenceuse qu’on ne présente désormais plus en . Elle a participé à l’émission de télé réalité « », et est aujourd’hui une influenceuse très connue sur les . La jeune femme est actuellement au cœur d’une polémique qui met en cause son intégrité, car elle est accusée d’être une menteuse et une arnaqueuse. Elle s’est donc exprimée à ce sujet pour rétablir la vérité sur les doutes qui entourent son don à la Fondation Brigitte Bardot.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 🇫🇷 Maddyburciaga 🇦🇪 (@maddyburciaga) le

Des bénéfices reversés à la FBB qui prêtent à confusion

La polémique autour de l’influenceuse Maddy Burciaga ne cesse d’enfler depuis quelques jours. La jeune femme de 27 ans est accusée d’arnaque en raison d’un don effectué à l’endroit de la Fondation Brigitte Bardot. Pour s’expliquer par rapport à cette situation, Maddy Burciaga rappelle que sur son site Mlips Cosmetics, 25% des bénéfices devaient être reversés à la FBB, grâce au code promo « Bardot50 ». Elle a illustré cette promotion en publiant une photo d’elle avec un lionceau en captivité. C’est tout cela qui finalement a fait naître une polémique sur un éventuel partenariat entre l’entreprise de la jeune femme et la FBB.

Cependant, le 3 novembre dernier, la fondation a publié un post sur Twitter pour assurer qu’il n’existait aucun partenariat entre la FBB et Maddy Burciaga. Ils ont même été très durs dans leur post, en accusant directement l’influenceuse d’être une arnaqueuse. Selon eux, la jeune femme chercherait à propulser sa gamme de cosmétiques en inventant un partenariat qui n’existe pas. La fondation précise aussi sur son post qu’elle n’a jamais autorisé l’influenceuse à utiliser leur nom de la sorte.

Il semblerait donc que cette mise en scène ait été perpétrée par Maddy Burciaga pour assurer la commercialisation des produits de son site, en faisant croire aux utilisateurs qu’il s’agit de produits « certifiés vegan ». Pour bien souligner son indignation, la FBB précise qu’elle se réserve le droit d’attaquer la jeune femme en justice si cela s’avère nécessaire. Plusieurs influenceurs tels que Hugo Clément ont réagi à ces rumeurs, et n’ont pas été tendre avec Maddy. C’est pour cette raison qu’elle a rédigé un post sur son compte Instagram pour tirer les choses au clair.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 🇫🇷 Maddyburciaga 🇦🇪 (@maddyburciaga) le

Maddy Burciaga est très déçue !

Maddy fait savoir que chaque année, elle choisit une association à qui elle décide de reverser une partie de ses bénéfices. Elle s’est sentie particulièrement touchée par la cause animale, raison pour laquelle elle a choisi cette année la Fondation Brigitte Bardot. D’après elle, le problème n’est pas dû au reversement de fonds, car les dons ont commencé à être encaissés par la FBB depuis un mois. Le scandale a éclaté à cause du récent concernant les animaux, et c’est à ce moment que la fondation s’est retournée contre elle.

La jeune femme se dit donc vraiment déçue de constater à quel point un geste de bonne volonté peut se retourner contre elle. Elle confirme qu’elle n’a signé aucun partenariat avec la fondation, et que ces dons étaient simplement offerts de bon cœur. Elle s’excuse s’ils ont eu peur que la photo avec le lionceau en captivité leur porte préjudice, mais assure qu’elle n’avait aucune mauvaise intention.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.