Lidl : d’incroyables produits à des prix très concurrentiels, voici toutes nos découvertes !

Les écouteurs de Lidl sont une vraie mine d’or pour le distributeur. Les chiffres concernant ce nouveau coup d’éclat commercial du hard discounter sont dingues.

Lidl

est actuellement sans doute le hard discounter le plus dynamique.

En effet, le distributeur a réussi à se démarquer de ses concurrents en faisant régulièrement de beaux coups d’éclats. A son palmarès, un robot cuiseur qui a des performances similaires à celle d’un concurrent quatre fois plus cher, des baskets qui se sont arrachées comme s’il s’agissait des dernières baskets de Kanye West, ou encore des objets de déco, voire du petit électroménager ou encore des rafraichisseurs d’air.

Mieux Lidl a fait pareil avec un parfum de luxe.

Les produits se vendent comme des petits pains et sont toujours très vite en rupture de stock. En fait, Lidl a su passer de l’image du hard discounter ringard voire cheap au magasin à prix cassés mais avec du peps.

Une montée en gamme de la clientèle du hard discounter

En effet, aujourd’hui , les gens ne se gênent plus pour aller au Lidl et d’ailleurs au fil du temps on a vu l’évolution de la gamme des clients rien qu’en observant les véhicules stationnés sur les parkings des divers magasins que comporte le distributeur. D’ailleurs ce dernier a lancé une grande campagne de rénovation de ses magasins. Exit les anciens hangars. Aujourd’hui tous les  magasins Lidl se ressemblent. Ils ont, en effet, un look distinctif tout à fait reconnaissable. Et il est vrai que Lidl assume. D’ailleurs aujourd’hui Lidl fait régulièrement des actions commerciales pendant lesquelles la marque propose des produits qui sont à la limite de la copie de produits de luxe, mais à des prix totalement abordables. Bien sûr le super appareil électroménager version Lidl risque d’avoir une durée de vie moins longue que son prestigieux concurrent. En effet, si on prend l’exemple du Monsieur Cuisine, il est près de 5 fois moins cher que son concurrent allemand, la Rolls des robots cuiseurs. Mais il est fort probable que le robot concurrent ait une durée de vie plus longue. Mais l’un dans l’autre, l’essentiel est que chaque type de consommateur y trouve son compte. Et cela semble être le cas.

View this post on Instagram

Buongiorno ✨⁣ ~ amanti della cucina vi ricordo che oggi esce da @lidlitalia il robot da cucina come il mio: il Monsieur Cuisine.⁣ ⁣ Con questo robot io cucino qualsiasi cosa, dal primo ad dessert. Impasta, sminuzza, frulla, e tanto altro; insomma, fa di tutto.⁣ ⁣ Per chi ancora non lo conoscesse nelle mie storie in evidenza trovate una descrizione dettagliata. ⁣ ⁣ ⁣ Voi in cucina utilizzate aiutanti simili o preferite fare tutto a mano e in padella come una volta?⁣ ⁣ #noadv #goodmorning ⁣#lidlitalia #lidl #monsieurcuisineconnect #monsieurcuisineplus #monsieurcuisine #cucinadesign #interiordesign #livingroom #design #arredamento #arredamentointerni #kitchendesign #kitchen #kitcheninspiration #desingmoderno #arredamento #arredare #cucinamoderna #designinterior #designinspiration #inspo #stosacucine @stosacucine_official @lidlitalia #rovere #arredareconstile #arredarecasa

A post shared by INTERIOR ~ 𝐅𝐄𝐃𝐄𝐑𝐈𝐂𝐀 (@sweet.moments.af) on

Les écouteurs de Lidl

Lidl a lancé un ballon d’essai concernant des écouteurs en septembre. Les écouteurs ont été mis en vente au prix de 19,99 euros. 160 000 pièces ont été mises sur le marché en France. Au bout de deux heures, il n’y en avait plus un seul. Bien entendu le distributeur est absolument ravi de ces ventes. Une seconde série d’écouteurs sera mise en vente le 19 octobre. Cette fois-ci les dispositifs intra-auriculaires ressembleront comme des jumeaux à ceux de la marque à la pomme. Ils auront même les tiges qui dépassent des oreilles et le petit chargeur tout rond. Le prix sera de 24, 99 euros, soit sept fois moins cher que ceux de Steeve Jobs. Chaque magasin français en aura 400 exemplaires. Cela fait un total de plus de 600 000 pièces sur la France toute entière. On ne compte pas ceux qui seront mis en vente dans les 29 autres pays où Lidl distribue ses produits. Bien sûr, le matériel proposé n’a pas les même performances que le matériel du concurrent californien. Le son est moins bon. Il est évident qu’on ne peut pas faire exactement pareil en terme de qualité, pour sept fois moins cher.

Lidl dit ne pas avoir rogné sa marge

Le porte-parole de la firme allemande nie ne faire aucune marge sur le produit. Selon lui le groupe fait de sympathiques bénéfices sur les écouteurs. Et la firme est ravie de faire le buzz avec ses produits. D’ailleurs un nouveau coup d’éclat commercial est prévu. Une montre connectée va être mise en vente mais Michel Biero laisse planer le doute sur la date. Un joli cadeau de Noël ? La concurrence n’a pas fini de dire « on est mal patron »