Lea Salamé : en larmes face à la catastrophe survenue hier au Liban

Le Liban vit une de ses périodes les plus douloureuses actuellement. Lea Salamé originaire de Beyrouth, a immédiatement fait part de sa tristesse.

Cela ne vous a sans doute pas échappé si vous suivez les actualités du jour : le Liban connait l’une de ses plus grandes catastrophes, avec la survenue d’une double explosion au sein de sa capitale, Beyrouth. Cette tragédie est arrivée hier soir, mardi 4 août, aux alentours de 18h30, plus précisément au niveau du port. Depuis, les nouvelles sont de plus en plus tristes pour ce qui est des pertes humaines.

De nombreuses stars ont immédiatement réagi, et c’est le cas notamment de Lea Salamé, qui est particulièrement attachée à ce pays, celui de son enfance. Née à Beyrouth, elle a avoué à la presse être dévastée.

La ville de son enfance

Si Lea Salamé est aussi touchée par cette catastrophe, c’est parce que Beyrouth est la ville où elle est née, et où elle a grandi. Celle-ci a déclaré à la presse avoir le cœur brisé, en découvrant les images insoutenables qui circulent actuellement dans les journaux, ainsi que sur les .

On y voit en effet des bâtiments dévastés, des immeubles détruits, des personnes blessées aux quatre coins de la ville. La déflagration fut telle que de nombreux immeubles ont été détruits, certains se sont effondrés, d’autres ont perdu une partie de leur structure. Des habitations par milliers ont également perdu leurs vitres, qui ont été soufflées au moment de cette explosion particulièrement forte.

Ainsi, Lea Salamé découvre avec les rues de son enfance dévastées, un véritable bain de sang dans ces endroits où elle aimait se promener étant petite. Les dégâts sont considérables, et les pertes humaines n’ont pas encore été totalement évaluées. Pour le moment, le bilan fait état d’une centaine de morts au moins, et de près de 4000 blessés.

Une réaction immédiate

On comprend facilement ce qui a pu toucher Lea Salamé dans cette tragédie terrible. Voir son pays natal dévasté, en flammes, détruit, est bien évidemment vécu comme un vrai traumatisme pour la jeune femme. Celle-ci s’est exprimée immédiatement sur les réseaux sociaux, en disant qu’elle a le cœur brisé.

Un traumatisme qui la suit

Lea Salamé n’en est pas à sa première catastrophe du genre : elle a d’ailleurs malgré elle était témoin d’un autre événement tragique survenu au 21 siècle, le 11 septembre. En 2001, la jeune femme alors âgée de seulement 22 ans se trouvait dans la belle ville de New York au moment de cette terrible catastrophe. Celle-ci est donc d’autant plus secouée par ce qui se passe aujourd’hui.

Elle avait expliqué dans la presse, pour Libération, qu’à cette date, elle découvrait la ville, et prenait beaucoup de plaisir à en profiter. Il est vrai que le jour du 11 septembre 2001, la était au beau fixe, le temps était magnifique. C’est alors que les avions se sont encastrés dans les deux tours, et que celles-ci se sont effondrées, alors qu’elle se situait à proximité du World Trade Center. Elle a expliqué qu’elle a pu voir la poussière se libérer des tours au moment de leur effondrement. Elle a alors vu des oiseaux mourir en vol, suite à cet épais nuage de poussière, qui marqua à jamais le cœur de la jeune femme. C’est donc un traumatisme de plus qu’elle vit par procuration cette fois, et qui concerne la belle ville de son enfance.