Le prince Harry très peiné de ne pouvoir se rendre à Balmoral !

Le prince Harry est très ennuyé de ne pas pouvoir aller à Balmoral. Il adorait ces séjours avec sa grand-mère.

Harry et Meghan Markle
Source : People

Harry a toujours été le petit-fils préféré de sa grand-mère et il le lui rend bien. Tout le monde se souvient très certainement de cette photo où on voit le jeune prince en uniforme, tout sourire, pendant que la reine faisait la revue des troupes. La complicité de la monarque et du jeune homme crevait les yeux. D’ailleurs une autre montrait Harry et sa grand-mère en train de bien s’amuser en visioconférence avec Barack et . Harry a de la peine de ne pas voir sa grand-mère. Des proches confient qu’elle lui manque. La reine de son coté ne dit rien. Elle ne dit jamais rien. Elle n’explique pas, elle ne se plaint pas. C’est sa devise. Nul doute que son petit-fils préféré lui manque. En effet, selon les tabloïds anglais, tous les petits-enfants de la souveraine sont venus la voir à Balmoral. Seul Harry manque à l’appel.

La souveraine avait invité le jeune homme

Pour la reine il y a les affaires du royaume et il y a le privé. Et elle fait la part des choses. Cet hiver, alors qu’elle venait de mettre Andrew à l’écart, la souveraine n’a pas manqué le dimanche d’après, de se faire accompagner par ce dernier à l’office. Elle avait ainsi clairement signifié au royaume que c’était le prince qui était écarté, pas le fils. Il en est de même pour Harry. Le jeune homme a choisi de se retirer de la cour pour protéger sa famille, du moins selon son point de vue. Mais il reste le petit-fils préféré même si la reine apprécie énormément William et Kate. Elle a pu en effet se rendre compte que le second dans l’ordre de la succession avait déjà fait preuve de sa stature de souverain et notamment durant l’épidémie. Elle avait donc invité Harry à venir à Balmoral pendant les vacances. Harry avait accepté avec enthousiasme.

Harry adore Balmoral

Le duc de Sussex a toujours adoré les vacances au château de Balmoral. Cela a toujours été pour lui une occasion de passer du temps avec la souveraine, et du temps de façon informelle. En effet, la reine et le prince consort adorent faire des barbecues à midi. Le prince Philipp se charge de la cuisson des viandes. La reine se charge de la vaisselle. Elle n’a jamais accepté que l’une des personnes à son service la fasse. C’est son petit plaisir de mettre ses gants en caoutchouc et de se mettre, l’espace de quelques semaines, dans la peau d’un personnage lambda. Selon ses amis, Harry serait très contrarié de ne pas avoir pu aller en Ecosse rejoindre sa famille. Et peut-être se rapprocher à nouveau des siens.

Cela ne manque pas à sa femme

En fait, les restrictions aux voyages internationaux posées par Donald Trump arrangent bien les affaires de la duchesse. Cette dernière n’aime guère Balmoral. Elle s’est d’ailleurs débrouillée pour  ne pas avoir à y aller une fois mariée. Elle serait absolument ravie du contretemps et serait surtout très occupée à décorer sa nouvelle maison, dont une partie du financement vient pourtant du père de son mari. Une de ses proches a confié que Meghan n’est pas préoccupée par le fait de ne pas voir sa belle-famille. Elle, ce qui l’intéresse, c’est d’aménager son intérieur et de voir sa mère qui n’habite pas très loin. De plus, elle ne semble pas tenir compte du fait que son mari est en manque de ses proches en Angleterre. Il est dès lors permis de se demander si son seul but n’était pas de devenir célèbre en Europe pour revenir au cinéma. Il ne faut quand même pas oublier qu’avant son mariage elle n’était connue que sur Netflix.