Laurent Ruquier dans On n’est pas couché : pourquoi le présentateur était-il aussi ému ? Nous avons la réponse !

Il a tiré sa révérence ce samedi 4 juillet. Laurent Ruquier disait au revoir à son émission phare du samedi soir : On n’est pas couché. Un clap de fin sans fioriture pour le présentateur de France 2, mais non sans émotion.

RUQUIER
Source : Instagram @ruquierlaurent

Pas facile de quitter une émission que l’on présente depuis quatorze ans déjà… Et pourtant, a assuré le show ce samedi 4 juillet sur France 2. 

L’animateur a en effet décidé d’arrêter son émission phare pour un nouveau départ. 

On n’est pas couché, souvent en tête des audiences, s’était depuis quelque temps endormie. Une émission avec moins de téléspectateurs donc, et de plus en plus difficile pour son animateur.

RUQUIER 2
Source Instagram @ruquierlaurent

Faire cette émission était de plus en plus difficile.

Interviewé par Le Parisien peu avant sa dernière émission, Laurent Ruquier s’était exprimé sur cette décision de tout arrêter. Une décision prise avant tout à cause d’un changement d’époque et de mentalités. « Surtout, on voit l’évolution de ce qu’on ne peut plus dire aujourd’hui à la télé, mais qui à l’époque passait ! La satire dans les chroniques de Nicolas Bedos, les personnages de Jonathan Lambert, des propos culottés. Le moindre pas de travers peut faire un scandale qui ne le mérite pas. Par la force des choses,  s’est aseptisé et assagi. (…) Faire cette émission était de plus en plus difficile. »

J’avais perdu un peu goût à ça.

Comme un goût de « c’était mieux avant » donc pour l’animateur de qui a profité de cette dernière émission pour revivre les plus beaux moments d’On n’est pas couché. Entre clashs, moments d’humour ou d’émotions, Laurent Ruquier aura vécu bons nombres de choses, bonnes et mauvaises. Même si la nostalgie était de mise pour cette dernière, Laurent Ruquier l’a pourtant assuré : il ne regrette pas son choix. « Moi-même, j’avais perdu un peu goût à ça parce qu’à un moment, c’est vrai aussi que c’est très compliqué de gérer ce genre de situations, je suis pas mécontent de laisser ça à quelqu’un d’autre. »

On n’est pas couché : lieu de rencontre

Pendant l’émission, Laurent Ruquier s’est aussi amusé à révéler quelques informations jusqu’alors inconnues du grand public, à commencer par le nom de l’émission. Si On n’est pas couché fait référence à l’heure tardive de l’émission ainsi qu’à sa durée pour le grand public, Laurent Ruquier a donné une tout autre signification du nom de l’émission. Un nom à double sens, pour son plus grand plaisir. “Quand j’ai choisi ce titre, je voulais également dire que l’on n’était pas couché devant les invités et qu’on leur dirait ce qu’on pense vraiment”.

 

Il s’est ensuite souvenu des histoires d’amour qui ont pu naître grâce à l’émission et notamment de celle de Léa Salamé et son compagnon Raphaël Glucksmann, mais pas que : « Il y a eu de belles histoires d’amour, a-t-il lancé à Léa Salamé. Je parle de vous, je parle de moi. La vôtre dure encore, la mienne est finie. » Une révélation qui a beaucoup étonné sa chroniqueuse préférée qui a essayé d’en savoir plus, en vain.

Une brouille avec Catherine Barma

Si Laurent Ruquier quitte On n’est pas couché, il quitte aussi Catherine Barma. La productrice de l’émission, plutôt rancunière de réputation, n’aurait pas très bien pris son départ. Carrément fâchée contre l’animateur, qui l’a remercié rapidement lors de la dernière émission, Catherine Barma réclamerait à son ancien protégé la prise en charge des licenciements des équipes d’On n’est pas couché. Une demande qui pourrait bien emmener les anciens amis devant les tribunaux.

RUQUIER 3
Source Instagram @ruquierlaurent

Un nouveau départ pour Laurent Ruquier

Laurent Ruquier arrête On n’est pas couché, c’est une certitude, pour autant, il n’arrête pas la télévision, encore moins France Télévision. L’animateur aurait déjà un nouveau projet, toujours en deuxième partie de soirée et à partir du mois d’octobre : “On est en direct’”. Une émission « où les artistes viendront s’arrêter le samedi pour discuter », selon le numéro 2 de France TélévisionsTakis Candilis. L’occasion pour Laurent Ruquier de se renouveler, loin des polémiques et de Catherine Barma.


Emma Leroux

Emma Leroux

Récemment diplômée d'une école de journalisme, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.