Laurence Boccolini ciblée par une nouvelle polémique : la présentatrice partage sa vérité

Sur Instagram, l’animatrice de TF1 a réagit avec fermeté au sujet des accusations que lui font les internautes. On l’accuse en effet d’arnaquer les internautes. Laurence Boccolini a décidé de s’en prendre directement à Facebook.

Laurence Boccolini
Source : Christphe Chevalin / TF1

On le sait : sur Internet, les arnaques sont nombreuses, variées, bien organisées.

Les arnaqueurs jouent sur la naïveté des gens pour leur vendre des produits bien plus chers que leur réelle valeur (dans le meilleur des cas) ou pour leur voler de l’argent après que ceux-ci ait rentré leur code de carte bancaire sur des sites frauduleux.

Et souvent, ces sites utilisent l’image de personnalités publiques, comme pour rassurer les internautes qui se disent alors que les sites sont fiables puisqu’ils sont représentés par des célébrités. Mais tout ceci reste encore un mensonge qui peut retomber sur les personnalités en question. C’est le cas avec Laurence Boccolini.

Laurence Boccolini
Source : capture Instagram @lolobocco

Des produits minceurs utilisent l’image de

C’est avec une grande fierté que l’animatrice affiche aujourd’hui une silhouette affinée, résultat d’une hygiène de vie irréprochable et de beaucoup d’exercice physique. Mais certaines marques utilisent cela pour vendre des produits soit disant miracles pour la perte de poids. Ils utilisent l’image de l’animatrice, expliquant qu’elle a pris ces produits et qu’elle affiche cette silhouette grâce à eux. 

Problème : lorsque les utilisateurs se rendent compte de l’arnaque (le produit ne fonctionne pas, ils ne le reçoivent jamais…) ils s’en prennent directement à Laurence Boccolini qui n’a de son côté absolument rien à voir avec ces fausses publicités. 

Laurence Boccolini
Source : Christphe Chevalin /

Laurence Boccolini partage un message d’insulte reçu

Sur Instagram, l’animatrice a partagé un message qu’un utilisateur de facebook lui a envoyé. « Honte à vous, madame, de faire autant de publicités mensongères !!!! Je vous plains… J’ai même pitié des arnaqueurs comme vous« . Un message violent et véhément que la présentatrice du Grand Concours a tenu à faire partager, pour montrer toute la haine qu’elle peut inspirer alors qu’elle n’a absolument rien fait.

Et ce n’est pas la seul message de haine qu’elle reçoit puisqu’elle explique lire des messages de ce genre chaque jour, ce qui, on l’imagine, doit être très difficile pour elle, surtout quand on sait que ces marques font cela sans son autorisation. 

Laurence Boccolini s’en prend avec violence à Facebook

Mais ce que Laurence Boccolini ne supporte pas, c’est l’inaction de Facebook, qui ne fait rien pour lutter contre ces publicités frauduleuses. Elle a en effet contacté le réseau social pour tenter de trouver une solution, mais cela ne semble pas du tout avancer. « Merci Facebook France qui renvoie la balle à sa maison mère en Irlande. En fait, tout le monde s’en fout » explique-t-elle.

L’ennui, c’est que pendant ce temps, des internautes se font arnaquer à hauteur notamment de 198 euros. Et lorsqu’elle reçoit des messages, Laurence Boccolini explique qu’elle répond pou dire qu’elle n’a rien à voir avec ces histoires : « Je passe mes journées à leur répondre que je n’y suis pour rien« .

Pour elle, la responsabilité de ces arnaques revient à Facebook : « ils sont les supports de ces arnaques et sont donc responsables EUX et pas moi ou tous ces gens connus qui se font voler leur image ».

View this post on Instagram

je me fais insulter, critiquer et accuser de faire de la pub pour des produits miracles à longueur de journée. Merci facebook france qui renvoie la balle à sa maison mère en irlande en fait tout le monde s’en fout. Pendant ce temps les gens sont arnaqués de 198 euros uniquement sur leur naïveté. Je passe mes journées à leur répondre que je n’y suis pour rien. je reçois des messages d’utilisateurs de facebook me disant qu’ils essayent de SIGNALER ces arnaques mais que @facebook leur dit : trop de signalements vous n’avez qu’à bloquer! 🤬🤬🤬🤬🤬🤬🤬 Mais de qui se fout vraiment @facebook ???????? Ils sont les supports de ces arnaques et sont donc responsables EUX et pas moi ou tous ces gens connus qui se font voler leur image. Bref ça sent l’assignation… Les tribunaux EUX peut être arriveront à protéger les utilisateurs de facebook et à demander à ce support de mettre un peu d’ordre dans ce long trop trop long jeu de cache-cache…C’est une honte absolue. Et ras le bol que @facebook joue les victimes. Il va vraiment falloir prendre vos responsabilités ça fait des années que j’encaisse maintenant je vais attaquer… #colere #raslebol #vol #image #integrité #stop #agir

A post shared by laurence boccolini (@lolobocco) on

Laurence Boccolini veut régler cette histoire en justice

On peut tout à fait comprendre l’agacement de Laurence Boccolini, accusée à tort d’arnaquer les internautes. Il semblerait que la seule solution pour elle soit de passer par la justice pour enfin trouver une solution, et se faire entendre : « Bref, ça sent l’assignation… Les tribunaux EUX peut-être arriveront à protéger les utilisateurs de Facebook et à demander à ce support de mettre un peu d’ordre dans ce long, trop trop long, jeu de cache-cache« .

Pour rappel, il est en effet illégal d’utiliser l’image d’une personne sans lui avoir au préalable demandé son autorisation. En protégeant ces publicités, Facebook risque de se retrouver dans une fâcheuse position, ce qui ne risque pas d’émouvoir l’animatrice : « Et ras le bol que Facebook jour les victimes. Il va vraiment falloir prendre vos responsabilités, ça fait des années que j’encaisse. Maintenant, je vais attaquer« .

On espère pour l’animatrice qu’une solution sera vite trouvée et on vous rappelle de faire très attention avec les publicités que vous trouvez sur les réseaux sociaux. Renseignez-vous toujours avant d’acheter pour savoir si le produit mérite ou non un achat. Laurence Boccolini est souvent contrainte de prendre la parole pour dénoncer ces arnaques.


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.