Laurence Boccolini : une photo déclenche une vraie polémique, la présentatrice s’énerve sur le Web

Comme de nombreuses autres célébrités avec elle, Laurence Boccolini est souvent excédée par l'attitude des internautes, ce qui l'a d'ailleurs fait fermer ses comptes Facebook et Twitter. Aujourd'hui, c'est sur Instagram que l'animatrice s’énerve à nouveau.

Laurence Boccolini
Source : Voici

En cette période de confinement, les haters semblent plus que jamais de sortie, et notamment sur Instagram, qui semblait pourtant relativement épargné jusqu’ici.

Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin, et le réseau social n’est plus aussi sûr qu’il était par le passé.

À présent, de nombreux commentateurs n’y sont que pour propager leur haine, peu importe le compte concerné.

Laurence Boccolini vient d’ailleurs d’en faire l’amère expérience, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle commence à en avoir par-dessus la tête.

laurence boccolini sur instagram
Source : Instagram @lolobocco

La grosse colère de Laurence Boccolini sur Instagram

Jeudi 30 avril, l’animatrice de « Money Drop » a littéralement laissé parler sa colère sur son compte Instagram, après que cette dernière à partager le cliché d’un couple de commerçants, portant chacun un masque, et accueillant leurs clients avec bienveillance dans leur établissement. Alors que Laurence Boccolini souhaitait uniquement les remercier pour leur travail, malgré les risques inhérents à l’épidémie de coronavirus, les choses ne se sont pas exactement passées comme prévu, car les commentaires qui suivirent sa publication n’ont pas été à la hauteur de ses espérances.

En effet, la photographie a été particulièrement critiquée par quelques internautes en mal d’attention, obligeant l’inoubliable présentatrice du « Maillon Faible » à retirer cette dernière, pour éviter de blesser inutilement les deux jeunes gens qui y apparaissaient. Néanmoins, elle n’a pas pu se résoudre à procéder dans l’indifférence générale, et a jugé nécessaire de faire une petite mise au point avec certains de ses abonnés. À travers un message très virulent, Laurence Boccolini ne mâche donc pas ses mots, et sincèrement, après les polémiques subies sur Twitter et Facebook, on la comprend aisément.

Laurence Boccolini en colère
Source : Instagram @lolobocco

« Voilà, j’ai enlevé la photo de ce jeune couple adorable, qui porte leurs masques toute la journée pour faire vivre leur petit commerce, où des clients très souvent sans masques et sans gants, ne respectant pas les distances eux, ne se font pas pourrir sur mon mur !!! La boutique était vide, ils ont enlevé leurs masques pour sourire à l’objectif… 1 seconde. Je voulais saluer leur gentillesse et leur courage, et j’ai lu des flots de leçons de morale, de mots violents, de rappels à l’ordre, comme si nous n’étions pas au courant, comme si nous n’étions pas entourés, nous aussi, de soignants et de gens qui souffrent. Désolée pour eux, mais pas envie qu’ils aient à lire tout ça… Ils n’ont pas besoin de ça en ce moment, mais visiblement certains ont besoin de déverser leur fiel sur d’autres et c’est bien triste. » s’exprime-t-elle.

Laurence Boccolini en a marre des réseaux sociaux

Après cette longue tirade sincère, la maman de Willow a reçu un grand nombre de soutiens, de la part de personnalités et d’anonymes, lui demandant de ne pas jouer le jeu de ces gens négatifs.

Laurence Boccolini
Source : Instagram @lolobocco
  • Sous l’un de ces commentaires adorables, Laurence Boccolini a répondu qu’elle était à bout. Même si elle n’a pas précisé le fond de sa pensée, on peut penser que la négativité des réseaux sociaux est la cause de sa tristesse.
  • Déjà, le 22 avril, elle évoquait la possibilité de fermer son compte Instagram, qui ne ferait que suivre ceux qu’elle avait sur Twitter et Facebook.

« Plus de Twitter, plus de Facebook, je gardais Instagram, parce que c’est tellement plus intéressant, bienveillant, et on peut y suivre tant de choses. Mais, s’il n’y a pas un peu de bon sens derrière tout cela, il faudra aussi que je ferme mon dernier compte sur les réseaux sociaux. Voilà. Que dire de plus ? Je suis fatiguée de répéter ça depuis des années !!!! »

Laurence Boccolini a souvent fait l’objet de critiques que ce soit sur Facebook ou Twitter, elle avait donc privilégié Instagram, mais au vu des critiques, si elles sont toujours aussi nombreuses, elle pourrait claquer la porte.


Avatar

Ludivine Rivali

Rédactrice web et pigiste pour plusieurs magazines, je suis montée sur roulettes et je roule sur la vie. Autrice à mes heures perdues, je suis passionnée de ciné, séries et littérature.