Laurence Boccolini à France 2 : une maladie impossible à guérir, voici ses déclarations

L’animatrice a quitté TF1 pour France Télévision et anime Mot de passe, une émission qui lui demande beaucoup d’énergie chaque jour.

Laurence Boccolini
Source : capture Instagram @lolobocco

La plus charismatique des présentatrices a choqué tout le monde en annonçant qu’elle quittait TF1, la première chaîne d’Europe. Mais il n’est pas rare de voir des animateurs partir. Chaque année nous assistons à une véritable valse, un mercato télévisuel où les uns partent, les autres restent. Les contrats se négocient, se discutent, et parfois, le départ s’impose comme la seule solution. a semble-t-il été charmée par la proposition de France 2, elle qui a accepté d’animer l’émission Mot de Passe. Nous vous proposons quelques révélations.

Laurence Boccolini se sentait délaissée sur

Ce sera un vrai retour aux sources pour l’animatrice, elle qui a travaillé pour France durant la saison 1994 / 1995. En 1994, elle était à la fois chroniqueuse pour Laurence Ruquier dans Rien à cirer, et animatrice de Pyramide. L’année suivante, on l’a retrouvé à l’animation de Que le meilleur gagne. 25 ans plus tard, c’est Mot de Passe qu’elle animera.

Laurence Boccolini fait ainsi ses adieux à la chaîne qui l’a notamment rendue très célèbre avec Le Maillon Faible, émission dans laquelle l’animatrice apparaissait froide, antipathique, mais qui a forgé sa légende dans l’esprit des spectateurs. Ce caractère est pourtant bien éloigné du sien, elle qui dégage une profonde joie de vivre notamment lorsqu’elle anime des émissions comme Money Drop (où elle n’hésite pas à plaisanter avec les candidats) ou Le Grand Blind Test (elle est toujours très complice avec les invités).

Mais voilà, depuis quelques années, Laurence Boccoloni se sent délaissée par la première chaîne d’Europe. Elle explique qu’elle se sentait lassée par cette situation, elle qui avait l’impression de « tourner en rond« , d’avoir « la sensation de ne plus travailler (…) de ne pas être une priorité« . Pire, elle considère que TF1 la considérait finalement comme un « bibelot« .

En marge de sa rentrée, elle se confie sur sa santé

C’est en 2018 que Laurence Boccolini a décidé de parler de sa maladie. Et c’est sur Instagram, afin de se sentir au plus proche de ses followers et fans, qu’elle a abordé le sujet. L’animatrice star est atteinte de polyarthrite rhumatoïde. Il s’agit d’une maladie auto-immune dont la cause n’est pas clairement définie (elle peut être génétique ou environnementales, ou les deux) qui détruit les articulations qui sont touchées par ce qu’on appelle des poussées. Il s’agit d’une maladie méconnue qui fait souffrir les personnes qui en sont atteintes et qui n’est malheureusement pas curable à l’heure actuelle.

Parfois, la maladie est telle que l’animatrice ne parvient plus à écrire, et c’est d’ailleurs ce qui lui manque le plus. Cependant, elle relativise et met toujours l’humour en avant dès qu’il s’agit de parler de sa maladie, comme lorsqu’elle présentait à ses followers sa perfusion portable, elle qui pensait que cela pouvait être un sex-toy.

En pleine promotion de Mot de Passe, Laurence Boccolini s’est confiée au Parisien sur son état de santé actuel.

Laurence Boccolini se montre rassurante

Dans les colonnes du Parisien, l’animatrice nous apprend qu’elle enregistre huit émissions par jour. Si elle peut se permettre un tel rythme, c’est que sa santé le lui permet. « Ne vous inquiétez pas » ira-t-elle jusqu’à dire. Comme sa maladie ne se guérit pas (elle le rappelle), elle bénéficie de certains traitements qui permettent malgré tout de l’encadrer, de l’empêcher d’évoluer. Grâce à son traitement actuel, elle précise que la maladie n’empire pas. « Ça fait très longtemps que j’en souffre, mais ça ne m’a jamais empêchée de travailler. Je suis une battante« .

Elle peut compter sur le soutien de sa jeune fille adoptive, Willow, qui a presque sept ans. « Quand ma fille me plaint et me dit : ‘Oh ma pauvre maman’, je retrouve le sourire immédiatement !

Les fans de l’animatrice peuvent donc se rassurer : sa maladie ne l’a pas éloigné des plateaux de télévision et c’est visiblement en forme qu’elle fait son grand retour télévisuel sur . Il faudra compter sur elle pour cette nouvelle saison tout en espérant que le traitement qu’elle suit lui permettra de se sentir au mieux pour assurer la présentation de cette toute nouvelle émission qui a débuté le 31 août sur France 2.


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.