Laeticia Hallyday perd contre le fisc : sa réaction dévoilée par Bernard Montiel !

Dans l'émission Ce soir chez Baba, le chroniqueur Bernard Montiel a tenu à revenir sur le procès perdu par Laeticia Hallyday contre le fisc français. Un terrible revers de médaille dont l'épouse du rockeur défunt se serait bien passée...

Laeticia Hallyday sur CNews
Source : CNews

Mardi 28 avril, a tenu à évoquer un sujet particulièrement épineux en direct dans l’émission Ce soir chez baba, diffusée quotidiennement sur C8. Il y a quelques jours, , confinée comme tout un chacun, recevait une très mauvaise nouvelle : la perte de son procès entamé contre le fisc.

En effet, si Johnny Hallyday a laissé à sa veuve des sommes d’argent faramineuses, il a également laissé derrière lui d’importantes dettes fiscales, lesquelles s’élèveraient à près de 30 millions d’euros au total ! Une somme dont une partie devrait donc être réglée par Laeticia Hallyday, qui vient de perdre le procès entamé contre l’administration fiscale française. D’après les informations du magazine Capital, le procès concernant le montage fiscal du rockeur défunt a eu lieu le 17 avril 2020. Ce procès visé notamment les recettes de la tournée M’arrêter là, entreprise par Johnny Hallyday et ses musiciens entre 2009 et 2010.

Laeticia et Johnny Hallyday
Source : Instagram Laeticia Hallyday @lhaalyday

Durant toute cette tournée, Johnny Hallyday -ou tout du moins les gestionnaires de sa fortune colossale- se serait arrangé pour ne s’acquitter d’aucun impôt sur les revenus générés. Grâce à un ingénieux montage fiscal, le papa de Jade et Joy aurait réalisé une économie de près de 13 millions d’euros. Il semblerait toutefois que les avocats fiscalistes de la rock star, aujourd’hui décédée, n’aient pas parfaitement agi puisque le fisc français réclamait depuis des pénalités de l’ordre de 80 %, pour « abus de droit ». L’action en justice intentée contre Johnny Hallyday n’étant toujours pas terminée lorsqu’il est décédé, c’est donc à sa femme Laeticia Hallyday que revient aujourd’hui l’obligation de s’acquitter des dettes colossales de son défunt mari. Bien que ses avocats soient parvenus à réduire la pénalité réclamée par le fisc à 40 % du total des revenus générés par la tournée en question, la maman de Jade et Joy devra donc régler une ardoise bien lourde.

Laeticia Hallyday espérait échapper au fisc français

Laeticia Hallyday avec Jade et Joy
Source : Instagram Laeticia Hallyday @lhaalyday

Bernard Montiel, qui est revenu sur toute cette épineuse affaire dans l’émission Ce soir chez baba, a tenu à défendre Laeticia Hallyday. « Ce n’est que le début des problèmes de Laeticia [Hallyday, ndlr], parce que le fisc est sur elle depuis un petit moment », a précisé le chroniqueur, avant d’ajouter :

« Laeticia, elle n’y est pour rien, ce sont les fiscalistes de Johnny qui ont mal géré l’affaire, mais ces 13 millions, elle les doit, elle a perdu le procès. Mais il y aura d’autres procès derrière, parce qu’il y aura d’autres problèmes encore. Quant aux trois villas qu’elle a à Saint-Barth, elles ont été dissimulées aussi, croyez-moi que le fisc va s’en occuper. »

Bernard Montiel a tenu ensuite à révéler la réaction de Laeticia Hallyday, lorsqu’elle a appris la malheureuse nouvelle : « J’ai eu une copine à elle très proche qui m’a dit que c’était un drame effectivement, elle espérait en échapper. »

Pour autant, Laeticia Hallyday, désormais en couple avec Pascal Balland, n’est pas du genre à s’apitoyer sur son sort.

Johnny et Laeticia Hallyday
Source : Instagram Laeticia Hallyday @lhaalyday

« Dans le trust américain qu’elle avait constitué, qui est une sorte de bouclier fiscal, il était bien précisé qu’elle devait toujours maintenir son train de vie, et son train de vie, elle ne peut plus le maintenir, fait savoir Bernard Montiel. Mais je rappelle quand même qu’il y a un capital de 100 millions, et elle a touché 50 millions pour le moment puisque les autres 50 millions sont gelés, donc on ne va pas trop pleurer. »


Cécile Ducommun

Cécile Ducommun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Barbanews, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.