La reine Élisabeth II privée des Highland Games ! Découvrez pour qu’elle raison ?

Exceptionnellement, la reine ne pourra pas assister aux Highland Games qu’elle ne rate pourtant jamais.

Sa Gracieuse Majesté a toujours adoré assister aux Highland Games. En effet, tous les ans, lors de ses vacances à Balmoral, il y a un événement que la reine ne rate jamais. Ce sont les Highland  Braemar Gathering. En fait, les Highland Games sont des jeux organisés en Ecosse tout au long de l’année. Il s’agit de fêtes célébrant la culture mais aussi les traditions écossaises. Et la reine a toujours adoré ces rencontres. En général la  monarque s’y rend en compagnie du prince héritier, le prince Charles et de la princesse Anne et bien entendu de son époux, du moins jusqu’à ce que ce dernier se retire de la vie publique.

Mais que sont les Highland Games ?

De nombreux participants s’y affrontent lors de compétitions aussi diverses que le lancer de troncs d’arbres. D’arbres, pas d’arbrisseaux ! En effet, il s’agit de troncs de 4 voire 5 mètres de long. Et le tronc doit retomber d’une certaine façon. Autant dire que ce sont des colosses qui s’affrontent lors de ces lancers. Mais pourquoi donc des lancers de troncs ? En fait cela vient du fait qu’il y a fort longtemps les bûcherons Écossais étaient obligés de  lancer des troncs pardessus des gouffres. Aujourd’hui le concours ne concerne plus la distance, mais le style dans lequel le tronc est lancé. Le tronc doit retomber perpendiculairement au sol, et il doit faire un demi-tour sur lui-même dans le sens de la longueur, bien entendu. Mais d’autres épreuves de force et d’adresse sont au menu des rencontres.

View this post on Instagram

Today marks the start of the #VirtualHighlandGames.🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿 📷Take a look back at The Queen and members of the Royal Family enjoying the Highland Games at the Braemar Gathering over the years, including a photo #fromthearchives of King George V's sons – Edward, Prince of Wales, Prince Albert, Duke of York and Prince Henry, Duke of Gloucester attending the gathering in 1921. As Scotland’s Highland Games have been cancelled one by one this year, the #VirtualHighlandGames brings together competitive and virtual elements of the games, including highland dancing, solo piping, a heavy athletes competition, and a track and field competition. On Saturday 29th August, The Duke of Rothesay visited the site of the Braemar Gathering to raise the standard which launched the Virtual Games. The Duke is Patron of The Scottish Highland Games Association. Head over to @clarencehouse to find out more and how you can join in with this year's #VirtualHighlandGames

A post shared by The Royal Family (@theroyalfamily) on

Des jeux d’adresse mais aussi d’endurance

Mais d’autres jeux font aussi partie du programme. Le tir à la corde, le lancer de poids, de marteaux. Mais aussi le lancer de haggis, qui sont ces fameuses panses de brebis farcies. Bien entendu la et la danse ne sont pas loin. En effet, de nombreux musiciens s’affrontent et les plus appréciés sont les joueurs de cornemuse qui défilent devant les tribunes. En fait, d’immenses fanfares couvrent la plaine et jouent de concert, sonorisant la campagne environnante d’airs traditionnels écossais mais aussi irlandais. Bien entendu, tous les participants sont revêtus de kilts. Nous ne sommes pas allés vérifier la légende concernant la tenue réglementaire des porteurs de  kilts. La seule chose qu’on puisse affirmer c’est que lorsque la princesse Diana était jeune mariée, un coup de vent avait soulevé un kilt et la mère de Harry et William était devenue rouge vif.

Une immense fête de village

Bien entendu, de nombreuses danses sont présentées et l’endroit ressemble très vite à une immense fête de village. Et l’ambiance est assortie. Entre les pintes de bière, les fish and ships et autres grillades et barbecue, l’ambiance est bon . Tous les ans, une telle fête se tient près de Balmoral. La reine y assiste depuis qu’elle a l’âge de sept ans. Et elle adore cela, ce n’est pas un secret d’état. Tous les ans on voit Sa Gracieuse Majesté s’amuser comme une petite folle. En général on la voit, morte de rire aux cotés d’un Charles tout aussi hilare. Bien entendu  le prince de Galles met son plus beau kilt pour ces rencontres.

La souveraine est privée des jeux cette année

Décidément cette année-ci, la souveraine n’a pas de chance. Pour les raisons sanitaires qu’on connait, les jeux sont annulés. En effet, les jeux ne feront pas l’objet d’un grand rassemblement. Ils auront lieu de façon virtuelle et il est évident que la reine le regrette. Certes, ils se dérouleront mais sans public et avec  la visioconférence, cette fois-ci. Bien entendu la reine compte les suivre et elle a d’ailleurs fait publier des photos sur Instagram où on la voit avec son aîné en train d’y assister.