Karine Le Marchand : victime de racisme à la télévision et arrêtée par la police pour une raison choquante !

Karine Le Marchand est l'animatrice phare de M6. Elle a été interviewée dans C à vous sur divers sujets politiques et elle a fait des révélations étonnantes !

Karine Le Marchand parle de racisme, d'agriculture et de la fois où les policiers l'ont arrêtée
Source : capture Twitter

Ce vendredi 5 juin, l’animatrice Karine Le Marchand était invitée dans l’émission « C à vous » sur France 5. Elle était interviewée par Anne-Elisabeth Lemoine sur divers sujets tels que le racisme et la politique.

: victime de racisme de la part d’une grande chaîne de télévision

Karine Le Marchand, connue aussi pour ne pas mâcher ses mots, a tout dévoilé. Elle a expliqué qu’elle avait été victime de racisme à la télévision, notamment de la part de France 5, justement. La chaîne s’était posée des questions sur l’impact d’une présentation de couleur auprès de leur public cible.

 

« France 5, avant qu’ils ne me proposent les Maternelles… J’ai su après qu’ils s’étaient posé la question de savoir si ce n’était pas « segmentant ». Mais ils ont dit non. Ils m’ont prise. Mais ils se sont posé la question » a-t-elle ainsi avoué.

Bien qu’ils l’aient finalement prise (et tant mieux), la question s’est tout de même posée et c’est bien ce problème qu’elle dénonce. En effet, si elle avait été blanche avec les mêmes compétences, la chaîne de télévision n’aurait pas hésité une seconde.

Karine Le Marchand : elle défend les agriculteurs

L’animatrice de « L’amour est dans le pré » est ensuite allée sur un sujet qui lui tient à cœur : la consommation bio et locale ainsi que les conditions de vie des agriculteurs. Si elle aime tant son travail auprès des agriculteurs dans l’émission de M6, ce n’est pas pour rien.

Elle est très touchée par leurs vies et souhaite qu’ils reçoivent enfin ce qu’ils méritent selon elle. Les candidats de l’Amour est dans le pré sont d’ailleurs unanimes : Karine Le Marchand s’intéresse vraiment à eux et est absolument adorable.

L’animatrice s’est lancée dans un débat en expliquant qu’il fallait favoriser l’agriculture locale. Elle a également expliqué que les agriculteurs étaient lésés par rapport aux grands patrons des industries agroalimentaires.

 « On ne peut pas demander aux agriculteurs de reprendre la charrue alors que les patrons de l’industrie agroalimentaire partent en vacances en jet privé […] On sent bien qu’il y a deux poids deux mesures dans ce qu’on impose aux gens et ça n’a pas de sens ! Donc soit on est très exigeant avec tout le monde, mais aussi bien avec les patrons d’industrie. » a-t-elle déclaré, reprochant à l’Etat de favoriser les grands patrons.

Proche d’eux avec l’émission « L’amour est dans le pré », elle connaît désormais leurs réelles conditions de vie et il n’était pas rare de la voir verser une larme face à la dure vie que menaient les agriculteurs.

Karine Le Marchand : bientôt une carrière en politique ?

Karine Le Marchand va-t-elle avoir une carrière politique ?
Source : capture Twitter

Touchée par toutes ces problématiques aujourd’hui très politiques, on lui a demandé si elle souhaitait se lancer justement dans une carrière politique. Karine Le Marchand a souri et a avoué qu’elle ne franchirait pas le pas tout de suite.

« Je pense que mon sens de la diplomatie n’a échappé à personne et si on me donnait des responsabilités (…) La prendre la parole pour dire ce qu’il faudrait faire ou pas… Je ne pense pas que je serais à ma place. Pour le moment en tout cas ! »

Karine Le Marchand : la police l’a arrêtée pour une raison choquante !

Sur un sujet plus léger, Karine Le Marchand est revenue sur la fois où les gendarmes l’avaient arrêtée alors qu’elle tournait son « Love Live » (son émission spéciale confinement pour aider les célibataires à trouver l’amour) pour son direct Instagram. Elle était dans sa voiture et se filmait depuis cet endroit car elle n’avait plus de débit chez elle, notamment à cause de sa fille qui utilisait la connexion pour ses cours.

Cet événement s’est passé en plein confinement et on vous l’avait déjà raconté dans un autre article. Cependant, nous ne savions pas réellement pourquoi la police l’avait arrêtée ! Et la raison est plutôt cocasse.

« J’étais confinée en province et j’avais trois ados qui prenaient tout le wifi. Donc je prenais ma voiture et j’allais au village à 5km et je me mettais dans ma voiture. Mais je me suis faite arrêtée un jour par les gendarmes parce je pense qu’ils pensaient que je tapinais ! » nous-a-t-elle apprit. La police l’a donc prise pour une prostituée !

« Ils voyaient bien que j’étais en live. Je leur ai dit : ‘Je vous filme !’ C’était trop marrant », a finalement dit Karine Le Marchand, encore amusée de cette situation.


Marion Keller

Marion Keller

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé lire et écrire. J’ai commencé un nombre incalculable de romans mais j’avais constamment besoin de renouveau. C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers la rédaction web pour produire des contenus courts et éducatifs. En ce sens, les actualités sont parfaites pour moi et j’aime les rédiger pour vous !