Jean-Marie Bigard accuse le gouvernement de ne pas vouloir sauver les malades du covid : les propos polémiques

L’humoriste s’est fait recadrer par certains chroniqueurs sur le plateau de Touche pas à mon poste suite à ses propos maladroits et complotistes.

Jean-Marie Bigard
Source : C8

est un habitué de Touche pas à mon poste. Souvent invité, il est proche de et se sent visiblement comme à la maison quand il se retrouve aux côtés des chroniqueurs. C’est dans cette émission qu’il avait connu un gros bad buzz en faisant une blague graveleuse qui avait indigné les internautes. Mais tout ceci appartient au passé et c’est aujourd’hui pour une nouvelle petite polémique que l’humoriste fait l’actualité. Ses propos sur le gouvernement et la lutte contre le n’ont pas seulement choqué les internautes, ils ont également été sévèrement contrés par des chroniqueurs présents ce soir-là et qui ne partagent aucunement l’avis de Jean-Marie Bigard.

Jean-Marie Bigard
Sources : Thomas Padilla/MAXPPP

L’humoriste favorable à l’utilisation de l’hydroxychloroquine

Présent aux côtés de sa femme, Jean-Marie Bigard a partagé certaines théories du complot au sujet de la présumée volonté des laboratoires de ne pas vouloir soigner le covid-19 :  « Le gouvernement a commandé 70kg d’hydroxychloroquine. On a la vidéo, on sait qu’ils ont commandé ça ! On a des traitements et on ne veut pas les utiliser. On est sous la puissance financière des laboratoires. Les laboratoires veulent absolument pas qu’il n’y ait PAS de traitements pour le Covid ! »

Mais cette prise de position n’a pas été du goût de Bernard Montiel,ele chroniqueur de l’émission qui s’est empressé de lui répondr : « Jean-Marie, je t’adore mais tu ne peux pas dire ça, a-t-il rétorqué. Ce n’est pas responsable. Tu n’es pas responsable en disant ça. Comment oses-tu dire que des laboratoires trafiquent ? Il y a des traitements qu’on est en train d’essayer en ce moment. C’est sérieux. Ils mettent des millions. » 

L’humoriste n’était pas décidé à se laisser faire par Bernard Montiel et a répondu face à un Cyril Hanouna qui a préféré…changer de sujet. Pas tendre par le passé avec des personnalités qui ont mis en avant des théories du complot contre le gouvernement (l’animateur et ses chroniqueurs avaient cruxifié la chanteuse de The Voice, Mennel), Cyril Hanouna a donc finalement botté en touche (pas à mon poste). 

Jean-Marie Bigard
Source : C8

Un qui fait parler

Le débat tournait autour des dernières mesures mises en place par le gouvernement pour limiter au maximum la propagation du virus covid-19 qui fait partie de notre quotidien depuis le début d’année 2020. Les français sont conscients que tant qu’aucun vaccin ou traitement efficace n’est trouvé, leur quotidien ne sera pas le même. Pourtant, depuis la fin du premier confinement qui aura duré huit semaines, la vie semblait reprendre son cours habituel, bien que le masque ait fait sa grande entrée dans notre quotidien et qu’il était demandé de respecter le plus possible divers mesures de distanciation sociale.

Les anti-confinement pensent que cette mesure est inefficace en prenant l’exemple de la Suède, rare pays qui s’est refusé à confiner la population et qui compte un peu de plus de 10 000 morts. Par rapport aux victimes françaises, ce chiffre est en effet bien bas. Mais ce serait oublié qu’il y a six fois plus d’habitants en France (50 morts pour 100.000 habitants, 60 pour la Suède). Le premier confinement a prouvé toute l’efficacité d’une telle mesure pour lutter contre la propagation de la covid-19. 

Jean-Marie Bigard, finalement, a relayé une théorie du complot vieille comme le monde en blâmant les industries pharmaceutique et les laboratoires, souvent accusés de bien des torts dans notre société capitaliste. Mais peu importe les dires de l’humoriste, le confinement a bien lieu, et devrait durer au minimum jusqu’au 1er décembre. Dans deux semaines, un point sur la situation sera fait, mais le pic de la deuxième vague est attendu dans les jours qui viennent et pourrait être plus terrible encore qu’au mois d’avril dernier. Les scientifiques le disaient : pour espérer sauver les fêtes de noël, un confinement s’imposait. Emmanuel Macron a écouté.


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.