Harry et Meghan : une de leur fan joue double jeu. Les Sussex piégés?

Les Sussex ont remercié une de leur fan, quia vait ouvert une cagnotte pour le petit Archie. Mais est-elle si fan que cela ?

Il ne manquait plus que cela. Lors de la naissance du petit Archie, une jeune étudiante, dénommée Dani Trid a ouvert une cagnotte pour le petit bonhomme de sang royal. Ainsi en plein confinement, la jeune fille, avec le compte @archieday avait réussi à récupérer plus de 45 000 livres sterling soit 50 000 euros. Un joli geste et une très jolie réussite.

Une fan qui joue un double jeu

Le but avoué de cette opération étant de récolter des fonds pour soutenir les différentes associations caritatives en pleine crise de Coronavirus. Bien entendu Harry et Meghan ont été très sensibles à cet acte. Le couple a donc décidé de passer un coup de fil à cette fan pour la remercier. L’histoire devrait s’arrêter là mais il s’avère que la fan a un double visage. En effet, celle qui vient de récolter des fonds pour les associations en se servant du nom du dernier arrière-petit fils de la reine n’est pas si fan que cela. Bien au contraire, elle fait partie du groupe de trolls qui s’en prennent régulièrement à la monarchie.

Un groupe qui sévit sous le compte Henryscousin

En fait , cette fan a oublié de dire au prince et à sa femme qu’elle sévit sur internet contre la famille royale, sous un compte qui a pour habitude de jeter des paquets de boue à la figure de la . Démasquée, Dani Trin a prétendu qu’elle ignorait tout de ce compte. Or, elle s’était vantée sur ce compte, d’avoir eu l’appel du duc et de la duchesse de Sussex. Difficile alors de continuer de démentir. La jeune femme a ensuite indiqué qu’elle n’était pas responsable de ce que les autres postaient sur le compte. Certes, mais elle faisait partie des huit personnes qui ont accès à ce compte.

Des tweets totalement inélégants

En effet, ce compte dépasse régulièrement les limites de l’acceptable et donne régulièrement dans les attaques ad hominem. De plus, les tweets sont inutilement insultants. On dépasse, et de loin, le compte satirique. Et le langage est pour le moins fleuri. Ainsi on peut lire entre autres « compliments » à l’attention de Kate, qu’elle est « une houe ridée anorexique », une « sa..pe » et qu’elle a une « tête de cheval laid » . De plus, elle se fait accuser d’être amère et de vivre dans l’ombre d’une femme morte.  Ce compte enfonce le clou en prétendant qu’on n’entend jamais Kate car elle serait incapable de former une phrase. William lui est traité de « a… » ( trou-du-…). La famille royale n’est pas en reste. Selon ce compte la famille de la souveraine serait tout simplement méchante, raciste et pédophile. Pour le journal « The Sun » , il est peu probable que Harry et sa femme aient eu connaissance de la d’injures qui avaient été adressées à la famille royale. Mais toujours est-il que le jeune couple s’est joliment embourbé.

Les , de grands naïfs ?

On peut se poser la question de la naïveté du couple. En effet, le compte « henryscousin » est relié à SussexSquad (équipe Sussex). Or, dans le livre « finding freedom » Harry s’est félicité du soutien de SussexSquad. Il est donc fort probable que le couple se soit fait manipuler ou au moins utiliser. La gaffe est d’autant plus grosse que le avait récemment pris sa plus belle plume pour publier un article sur « Fast Company ». Il y expliquait que lui et la duchesse avaient personnellement contacté des chefs d’entreprises pour leur demander de reconsidérer les financements qu’ils accordaient à des plateformes en ligne qui laissaient leurs utilisateurs déverser leur haine sur la toile. Selon Tom Quinn, l’anecdote prouve que Harry et son épouse sont de grands naïfs. En fait, le monde est plein de surprises quand il n’y a plus la firme pour conseiller et protéger. Et Harry est en train de s’en apercevoir.